Enquête interne sur les éclosions en CHSLD, des mesures mises en place pour faire face à la deuxième vague

Enquête interne sur les éclosions en CHSLD, des mesures mises en place pour faire face à la deuxième vague
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Pour répondre à son engagement annoncé au plus fort de la première vague de la pandémie de la COVID-19, M. Carol Fillion, président-directeur général du CIUSSS MCQ, rend publiques les conclusions de l’enquête interne réalisée sur les éclosions survenues, au printemps dernier, dans les CHSLD Laflèche à Shawinigan, Monseigneur Paquin à Saint-Tite et Cloutier à Trois-Rivières.

L’enquête a permis d’analyser la gestion de nos CHSLD lors de la première vague et les mesures qui ont été déployées. Celle-ci avait pour principal objectif d’identifier les pistes d’amélioration possibles pour se préparer adéquatement à une éventuelle deuxième vague.

« Bien que le rapport de l’enquête interne soit rendu public aujourd’hui, la préparation à la deuxième vague s’est amorcée en parallèle et s’est effectuée de façon continue tout au long de la période estivale. En plus d’être en conformité avec le Plan d’action pour une deuxième vague du ministère de la Santé et des Services sociaux, les conclusions de l’enquête démontrent bien que les préparatifs de l’établissement, notamment au regard de la gestion et des actions à poser en CHSLD, s’attardaient aux bons enjeux », affirme M. Fillion.

Espace fier partenaire Vingt55 : Centraide Centre-du-Québec Face aux enjeux locaux ne soyons  #jamaisIndifférents

Effectivement, de nombreuses mesures ont déjà été mises en place au cours des derniers mois et d’autres le seront dans un avenir rapproché. Parmi celles-ci, mentionnons :

  • L’ajout de gestionnaires en CHSLD et l’identification d’un responsable par installation pour favoriser une gestion de proximité.
  • La bonification du soutien en prévention et contrôle des infections (PCI), notamment par l’ajout de personnes attitrées aux mesures de PCI dans chacune des installations qui agiront en tant que coach et agents multiplicateurs auprès de leurs pairs.
  • La création d’une réserve d’équipement de protection individuelle suffisante pour plusieurs mois à l’avance.
  • La poursuite de la formation continue sur les mesures de protection pour notre personnel, les médecins et les personnes qui accèdent à nos milieux de vie.
  • La préparation d’un guide de gestion des éclosions pour l’ensemble des milieux incluant : outils de suivi des éclosions, systèmes de mise en alerte, ajustement de la main-d’œuvre dans un contexte d’éclosion.
  • La tenue de simulation pour accélérer l’application du travail par zone, ce qui aura un impact certain sur le contrôle de la propagation du virus.
  • L’accueil de plus de 340 nouveaux préposés aux bénéficiaires en CHSLD, ce qui contribuera à la stabilisation des équipes.
  • La mise en œuvre d’un plan pour éviter la mobilité chez les préposés aux bénéficiaires et maintenir au minimum la mobilité des infirmières et des infirmières auxiliaires dans le contexte actuel de rareté de la main-d’œuvre.
  • L’adaptation de nos locaux pour limiter les risques de propagation du virus dans les lieux communs.

En terminant, il importe de mentionner que l’ensemble des secteurs de l’organisation ont procédé à une analyse similaire, en évaluant les risques potentiels pour leurs services et en identifiant les mesures nécessaires pour diminuer les impacts pour nos usagers, notre personnel et nos médecins.

Le rapport d’enquête interne est disponible en cliquant ici.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon