Macabre découverte à Wickham : la SQ enquête à la suite de la découverte du corps sans vie d’une femme

Macabre découverte à Wickham : la SQ enquête à la suite de la découverte du corps sans vie d’une femme
Enquête pour meurtre : découverte du corps sans vie d'une femme à Wickham@ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

Wickham

Les policiers de la Sûreté du Québec enquêtent actuellement sur ce qui semble être un meurtre, à Wickham, et qui aurait été suivi d’une tentative de dissimulation du corps de la victime à proximité du 1181, 7e rang, à Wickham. 

Enquête pour meurtre découverte du corps sans vie d’une femme à Wickham@ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

Selon les informations obtenues par le Vingt55, la police de la Sûreté du Québec enquête sur la découverte du corps d’une femme, retrouvée sans vie vers 11 h 45, sur le 7e rang, information confirmée par la sergente Ève Brochu-Joubert, porte-parole de la Sûreté du Québec, en entrevue au Vingt55.

Les enquêteurs des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec enquêtent actuellement sur un meurtre à la suite de la macabre découverte à Wickham

Un véhicule découvert à proximité d’un champ et d’une zone boisée, dans le secteur de Wickham, fait actuellement l’objet d’une enquête, confirme également la sergente Brochu-Joubert.

Selon les informations obtenues par le Vingt55, plusieurs éléments laissent penser qu’un drame aurait eu lieu et qu’un véhicule aurait pu être utilisé pour tenter de dissimuler le crime commis. Des couvertures, des sacs en plastique et des boîtes en plastique de grande dimension ont été découverts sur place et font actuellement l’objet d’expertises. Les éléments ont été préservés sur la scène où la macabre découverte a été effectuée, à proximité du 1182, sur le 7e rang.

Le suspect aurait tué sa conjointe avant de tenter de se donner la mort, à Wickham,,

Selon les informations obtenues et confirmées par le Vingt55, les policiers ont rapidement procédé à l’arrestation de l’individu qui se trouvait sur place et qui avait tenté de se donner la mort avant l’arrivée des policiers. Celui-ci était toujours conscient lors de son arrestation.

«L’individu a été pris en charge par les policiers et les paramédics, puis conduit au Centre hospitalier Sainte-Croix de Drummondville, où il est sous la garde des policiers de la Sûreté du Québec (SQ), précise la porte-parole. «Il sera ensuite rencontré quand sa condition le permettra en lien avec cette macabre découverte.»

La Sûreté du Québec confirme que peu d’informations sont disponibles sur les événements pour le moment, sinon qu’il s’agit d’un événement majeur et que les enquêteurs des crimes contre la personne et des crimes majeurs travaillent actuellement pour faire la lumière sur cette affaire.

Des témoins et des résidents du secteur, rencontrés sur place par le Vingt55, ont confirmé qu’un véhicule a été découvert vers 11 heures. «Ce véhicule n’était pas là ce matin, vers 9h30», précise le témoin, qui a transmis les informations à la Sûreté du Québec.

Selon ce témoin, qui s’est confié au Vingt55, est inquiet des informations qui circulent actuellement à la suite de la découverte du véhicule et de son contenu.

«Ce n’est pas chez moi que l’enquête a lieu et donc encore moins chez le suspect que le véhicule a été retrouvé», précise-t-il. «Contrairement aux informations qui circulent actuellement dans certains médias, il s’agit d’un accès situé à côté de ma demeure. Cet endroit est isolé et fréquemment utilisé par des gens qui viennent couper du bois sans être vus», ajoute-t-il. «Cependant, c’est un événement bien triste et horrible», ajoute-t-il, à la lumière des informations qui lui ont été confirmées.

Selon les informations obtenues par le Vingt55, l’endroit où les policiers ont découvert le véhicule sur le 7e rang ne serait pas le lieu où le crime aurait pu être commis, information confirmée par la Sûreté du Québec ‘ » en effet, contrairement aux informations qui circulent, aucune résidence du secteur ou de la municipalité n’a fait l’objet de fouilles ou de perquisitions» précise un porte-parole de la Sûreté du Québec.

Enquête des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec (SQ) et du coroner 

Selon les informations confirmées par le Vingt55, c’est le coroner Me Donald Nicole qui assurera l’enquête du coroner et l’identification formelle de la victime, en collaboration avec le médecin pathologiste du Laboratoire de Sciences Judiciaires et de Médecine Légale de Montréal (LSJML).

Les policiers et enquêteurs se sont rapidement assurés que les enfants de la victime étaient en bonne santé, hors de danger et entre bonnes mains, selon les premières informations également obtenues par le Vingt55. La victime ne serait ni originaire ni domiciliée à Wickham.

«Plusieurs informations seront confirmées et transmises au cours des prochaines heures», précise la sergente Ève Brochu-Joubert. Cependant, elle a confirmé que, »pour le moment, une première scène est protégée dans un milieu rural». Tout indique que d’autres lieux font actuellement l’objet d’une enquête de la part des autorités en charge des crimes majeurs de la Sûreté du Québec.

Enquête pour meurtre découverte du corps sans vie d’une femme à Wickham@ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

Contactée par le journal Vingt55, la mairesse de Wickham, Luce Daneau, n’hésite pas, à la lumière des premières informations, à parler d’un bien triste et malheureux événement.

«Mes pensées vont aux proches de cette femme victime», mentionne la mairesse de Wickham. Sans commenter les événements faisant l’objet d’une enquête de la part des autorités, la mairesse de Wickham encourage toutes les personnes touchées de près ou de loin par cet événement et ayant besoin d’écoute ou d’aide à contacter les ressources locales.

«À Drummondville, le Centre d’écoute et de prévention du suicide (CEPS) est disponible pour toute personne en situation de crise ou vivant des moments difficiles.» Sans présumer de la situation, elle encourage les femmes traversant des moments difficiles à contacter le CALACS à Drummondville. «Ces organismes d’aide et de prévention peuvent contribuer à prévenir des gestes malheureux et offrir leur assistance aux personnes en difficulté,» rappelle la mairesse de Wickham.

https://calacs-lapasserelle.org/
https://cepsd.ca
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon