Esprit des fêtes à Drummondville – Une expérience immersive et des projections grandiose sur la basilique Saint-Frédéric

Esprit des fêtes à Drummondville – Une expérience immersive et des projections grandiose sur la basilique Saint-Frédéric
Une expérience immersive et des projections sur la basilique Saint-Frédéric © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le dynamisme culturel de la Ville de Drummondville ne se dément pas avec la mise sur pied d’une véritable expérience immersive et gratuite au centre-ville grâce à des projections architecturales qui animeront, jusqu’au 19 décembre, la devanture de la majestueuse basilique Saint-Frédéric, du jeudi au dimanche soir

Une expérience immersive et des projections sur la basilique Saint-Frédéric © Crédit vidéo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

L’œuvre vidéo « Paysages intentionnels » de l’artiste en art numérique Catherine D’Amours, développée en collaboration avec Nicolas S. Roy et Hugues Bruyère et produite par l’organisme MURAL, sera projetée en format géant directement sur le bâtiment grâce à un procédé technologique nouveau genre à Drummondville. Pour ajouter à cette expérience unique et multisensorielle, la vidéo sera accompagnée d’une création musicale signée Mister Something.

Favoriser un achalandage au centre-ville

Les autorités municipales ont choisi d’investir dans cette initiative créative afin d’attirer des curieux au centre-ville, ce qui favorisera un achalandage chez les restaurateurs et les marchands dans le cadre de la relance de l’économie. Plus que tout, la mairesse de la Ville de Drummondville, Stéphanie Lacoste, espère que les citoyennes et les citoyens passeront de belles soirées au centre-ville.

« Que ça fait du bien de revivre un peu, de proposer à la population certaines activités qui ne compromettent pas leur sécurité. Je suis très heureuse de cette initiative novatrice qui va faire beaucoup parler en ville, et même par-delà nos frontières. C’est nouveau, c’est original et ça vient mettre en valeur notre splendide basilique. Ça vaut vraiment le détour ! », a-t-elle indiqué, dans le cadre d’une conférence de presse à l’ombre du clocher de la basilique.

Catherine D’Amours

L’œuvre « Paysages intentionnels » cherche à imaginer un paysage cartographié par l’humain et la technologie. En mode laboratoire de recherche, les artistes ont exploré la cocréation avec l’intelligence artificielle et en travaillant la capture volumétrique (imagerie 3D). Les thèmes d’inclusion, d’intention et de réconciliation y sont abordés de manière poétique.

« Réalisée en illustration traditionnelle, en capture volumétrique et à l’aide du « machine learning », « Paysages intentionnels» est un poème visuel qui cherche à tisser un lien d’espoir entre le bagage du passé et les possibles », a expliqué Catherine D’Amours.

L’artiste travaille avec des espaces physiques et des technologies diverses pour créer des expériences immersives toujours imprégnées de sens et de poésie, avec une attention particulière à l’esthétique. Poursuivant présentement sa maîtrise en arts numériques, Catherine D’Amours possède une expérience impressionnante en matière de design et de direction de création. Sa pratique artistique, son talent et sa sensibilité sont reconnus par ses collaborateurs et la poussent à faire de chaque projet une expérience singulière.

Soulignons que le projet est chapeauté par l’organisme MURAL, avec qui la Ville a déjà collaboré par le passé, notamment par l’aménagement d’un espace urbain d’art public, cet été, à la patinoire Victor-Pepin.

Espace vidéo partenaire vingt55

Célébrons le temps des Fêtes avec nos marchands locaux

« Nous sommes très fiers de présenter l’imaginaire de Catherine D’Amours à la population de Drummondville. Cette projection architecturale créée par l’intelligence artificielle et accompagnée de musique originale est un projet multidisciplinaire très original qu’on voit encore peu au Québec », a souligné Pierre-Alain Benoît, directeur général de MURAL.

Soirée « chaude », festive et électro le vendredi 3 décembre

Le concept des projections architecturales s’intensifiera le vendredi 3 décembre prochain avec l’organisation, également sur place, du « LIVE JAM », une soirée festive à l’extérieur avec VJ et DJ dès 17 h 30. Les personnes présentes vivront encore là gratuitement une expérience éclectique avec en vedette les artistes Catherine D’Amours et Dalkhafine, art numérique, tout comme les producteurs Moses Belanger et NIMBUSTWOKAY, musique électronique.

Pour ce volet, les places étant limitées, il est nécessaire de réserver en visitant le site Web de la Ville de Drummondville (drummondville.ca/evenements). Le passeport vaccinal sera nécessaire pour accéder à l’enceinte qui prévoit notamment des installations sanitaires et un camion de cuisine de rue pour se procurer des boissons chaudes et de la nourriture mexicaine pour ajouter à l’ambiance « chaude et festive ».

Au dire de la directrice du Service des arts, de la culture et de la bibliothèque de la Ville de Drummondville, Émilie Grandmont-Bérubé, tant les projections architecturales que le « LIVE JAM » insufflent un élan de modernisme et d’urbanité à la scène culturelle locale.

« Un de nos rôles est de développer des projets culturels stimulants pour tous les publics. Avec les projections architecturales, on ratisse très large : tout le monde va s’en émerveiller. Quant au « LIVE JAM », c’est plus niché, pour les jeunes et les amateurs de musique électro. C’est rare que nous avons droit à ce genre d’activités chez nous, alors il faut en profiter ! », a-t-elle souligné.

Des décors enchanteurs pour se mettre dans l’ambiance des fêtes

Pour accompagner ces récréations publiques, soulignons que la place Saint-Frédéric et le parc Woodyatt sont notamment aménagés pour permettre aux passants de se mettre dans l’esprit des fêtes. Une sortie de magasinage des plus agréables, et des balades au centre-ville des plus mémorables !

La Ville de Drummondville tient à remercier les partenaires de ces initiatives, à savoir la Société de développement économique de Drummondville (SDED), Tourisme et Grands événements, la paroisse Saint-François-d’Assise et l’organisme MURAL.

Une expérience immersive et des projections sur la basilique Saint-Frédéric © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon