Félix Pagé aura un procès pour meurtre devant jurys: Tout est prêt

Félix Pagé aura un procès pour meurtre devant jurys: Tout est prêt
| © Photos de ce texte Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le palais de justice de Drummondville a tout mis en œuvre pour assurer l’efficacité maximale pour le procès devant juge et jurys qui se tiendra à partir du mardi 8 janvier. Félix Pagé est accusé du meurtre non prémédité et d’outrage à un cadavre en mai 2017, sur le Drummondvillois de 60 ans, Roland Baker.

Pagé a choisi de subir son procès devant juge et jurys en présence de son avocat, Me Marion Burelle.

Le procès de Pagé débutera après le choix du jury le 8 janvier au palais de justice de Drummondville dans la salle de tribunal 1.02 qui a dû être préparée en conséquence.

Le Vingt55, avec l’autorisation du ministère de la Justice, peut vous faire voir les modifications apportées, afin de mieux comprendre et apprécier les modifications nécessaires pour la tenue d’un tel procès à Drummondville.

 

Des modifications techniques pour ce procès

Ainsi, huit écrans ont été ajouté afin de permettre à tous d’avoir accès en temps réel aux mêmes images présentées en preuve.

Documents photos et  images seront accessibles autant pour les membres du jury que le juge qui présidera le procès, ainsi que les avocats procureurs, les témoins civils et les experts et l’accusé lui-même.

De plus, ce dernier aura aussi un écran à sa disposition, lui permettant en temps réel d’avoir accès à la preuve présentée au tribunal avec l’aide des différents supports informatiques.

Places réservées aux procureurs de la couronne et aux témoins

Les pupitres des procureurs de la couronne et la barre des témoins ont été déplacés afin de permettre, entre autres, aux 12 membres du jury d’avoir une vue d’ensemble sur la salle, la barre des témoins et de l’accusé.

Le banc des procureurs de la couronne a également été déplacé dos au public et non dos au jury par commodité.

Microphones et des hauts parleurs ont été également ajoutés pour permettre autant les enregistrements des intervenants et des témoins que pour permettre des échanges audibles et clairs durant le procès.

La barre des témoins a été repositionnée afin que les témoins soient en mesure de voir et d’être bien vu par le jury, leur permettant ainsi d’apprécier la qualité des témoignes qui seront livrés autant pas les témoins, experts, les policiers et les spécialistes qui seront appelés à témoigner lors du procès

Choix du jury: 350 personnes sollicitées

Le choix du jury présente aussi un exercice particulier. Des 350 personnes sélectionnées sur la liste électorale pour composer le jury, 28% ont demandé d’être récusées a appris le Vingt55.

En temps habituel, c’est environ 50% des personnes sollicitées qui demandent à être exemptées, ce qui aurait laissé environ 175 personnes à rencontrer pour cet exercice.

C’est donc un peu plus de 260 personnes qui passeront devant le juge et les avocats pour composer le jury en vue du procès qui débutera ainsi ce mardi à 9 heures.

L’accusé Félix Pagé sera conduit au box des accusés par l’intérieur du palais de justice à partir des cellules au sous-sol et il sera gardé à cet endroit, comme l’usage le demande, par deux agents correctionnels en plus de la surveillance de la salle par les agents et constables spéciaux habituels.

Plusieurs témoins, autant policiers que civils, seront entendus pour ce procès qui a été prévu pour une durée de quatre semaines.

Si Félix Pagé est déclaré coupable au terme de ce procès, celui-ci risque l’emprisonnement à perpétuité.

Bien qu’il y ait peu de places disponibles pour le public dans le tribunal, les membres des familles et proches, autant de l’accusé que des victimes, seront présents. Quelques places pour les médias seront disponibles dans le tribunal et la salle 1.02.

Le Vingt55 sera présent pour relater les moments importants de ce procès.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment