Fortissimo: Un rêve de plus en plus accessible aux Drummondvillois

Fortissimo: Un rêve de plus en plus accessible aux Drummondvillois
| © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

428 personnes étaient présentes lors de la soirée de consultation publique du mercredi 28 novembre. | © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

Collaboration spéciale: Nanci Marion 

DRUMMONDVILLE

Le mercredi 28 novembre en soirée, s’est déroulée la plus grande consultation publique qu’aura connu la Ville de Drummondville.  Cette grande consultation avait pour but de permettre à la population de connaître les aspirations du comité responsable de ce grand chantier, qui est sous la présidence du maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

Maquette présentée au public lors de la soirée du mercredi 28 novembre. | © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

Devant 428 drummondvillois, curieux et intéressés, les architectes Jérôme Lapierre et Pierre Thibault ont présenté leurs premières idées pour le site qui abritait autrefois la Fortissimo.

1 000 000 pieds2 à développer, voilà le grand défi que les deux architectes de renom ont accepté de relever.  Mais même si le défi est de taille, un coefficient de difficulté s’ajoute à l’équation déjà complexe: réfléchir au futur.  Proposer un projet pour ce coin du centre-ville et ce à quoi il pourrait ressembler dans toute sa splendeur en 2021, mais également, à ce quoi il pourrait ressembler en 2035, alors que la patine du temps aura fait son œuvre.

À Drummondville, il est connu et admis que nous sommes une population innovante.  Depuis l’arrivée d’Alexandre Cusson à la mairie, Drummondville a connu une grande revitalisation.  Et ce n’est pas terminé.

Notre belle Drummond est devenue, avec le temps, la capitale de l’innovation.  Nous souhaitons être un modèle pour les autres villes, du Québec et d’ailleurs.  On se revendique environnementaliste, on veut déployer de nouvelles méthodes et présenter de nouvelles pratiques, autant en développement durable qu’en génie civil.

On veut du logement abordable pour nos moins bien nantis… et pourquoi pas, quelques logements sociaux.  On veut être différent de ce qui existe.  On veut «le quartier du 21e siècle» où le concept du Vivre-Ensemble pourrait être souligné à grands traits.

On veut surtout que ce soit beau, parce que «quand c’est beau, le kilomètre que l’on marche passe beaucoup plus rapidement.  Sur Heriot, actuellement, entre Jeanne-Mance et la voie ferrée, c’est un kilomètre qui est long.», d’après ce qu’a confié le maire Cusson à la foule présente.

«Le quartier du 21e siècle»

L’architecte Pierre Thibault, qui collabore sur les LAB-Écoles avec Pierre Lavoie (Le Grand Défi) et Ricardo Larrivée (chef, animateur et homme d’affaires), adore son nouveau terrain de jeu: 1 000 000 pieds carrés, au bord de l’eau, à dix minutes à pied de tout.  Son concept, croit-il, permettra à bon nombre de drummondvillois de retrouver le plaisir de la marche.

C’est de là que le duo Thibault et Lapierre veulent s’inspirer pour le concept final.  Lors de la consultation publique, ils ont présenté aux gens présents deux concepts que plusieurs auraient pu croire à l’opposé l’un de l’autre.  Pourtant non.

Plusieurs similitudes se retrouvent dans les deux concepts.  Nommés «La Coulée Verte» et «Les Jardins Habités», ce qui frappe et qui retient l’attention dans les deux concepts, c’est la mixité des espaces.  On veut offrir la diversité des nouveaux quartiers à la mode et d’immenses rues où se côtoient automobilistes et piétons, un peu à l’image des belles grandes ruelles du Montréal des années ’70.

Les architectes appellent ça des «rues partagées».  Retenez le terme, on pourrait l’entendre de plus en plus à Drummondville.

Favoriser une vie urbaine, des façades actives, des places publiques.  Un endroit qui ne soit pas seulement ouvert aux résidents des «ilots» de ce nouveau quartier, mais aussi à tous les drummondvillois.

Des rues qui n’ont pas la même largeur et des trottoirs qui sont plus larges du côté du soleil afin de favoriser nos sorties et, pourquoi pas, de nous réchauffer en février.

Mettre en valeur le patrimoine existant, à savoir la vieille cheminée de la défunte Fortissimo.  Le maire Cusson a rassuré la population: les tests ont été faits sur la cheminée et les conclusions confirment qu’elle résistera au temps.

Beaucoup de rêves, de projets et de projections.  Voilà ce qui a été entendu, ce mercredi soir.  La Ville veut faire du site de La Fortissimo le quartier des familles, de 0 à 100 ans.  Surtout, on nous promet une riche expérience à l’échelle humaine.

Le projet en bref

C’est «La Coulée Verte», de l’aveu d’une employé municipale qui prenait les commentaires à la sortie de la salle, semble être le projet le plus populaire auprès des personnes présentes.

La Coulée dévoile une projection résidentielle de 150 petites unités (3 ½ et moins), 290 moyennes unités (4 1/2), 115 grandes unités (5 ½ et plus), sans oublier 22 maisons de ville.  Bien comptées, c’est 577 nouvelles adresses résidentielles au centre-ville qui seront offertes à la population.

Imaginons des immeubles ilots de quatre ou cinq étages avec stationnement souterrain, pas de corridors communs, des logements traversants, de la lumière naturelle grâce aux grandes fenestrations, des terrains de sports, une grande place, des serres pour des jardins urbains et communautaires.

Sans oublier une percée visuelle sur la Saint-François entre les immeubles et qui serait vue des abords du centre-ville, une amélioration visuelle de la rue Hériot, un boardwalk qui pourrait se prolonger éventuellement derrière le Collège Saint-Bernard, des terrasses sur le toit, un grand quai.

On veut déjà être en 2021 pour la première pelletée de terre.

La question se pose: Quelles idées, dans les deux concepts présentés, seront retenues et lesquelles seront rejetées ?  Chose est certaine, c’est que s’il faudra attendre quelques mois pour le savoir, il y a de quoi faire rêver!

 

REQUALIFICATION DU SECTEUR

(Source : extrait de l’écran présenté à la population, le soir de la consultation publique)

Programme potentiel

Paysager

Quartier écoresponsable

Promenade riveraine

Agora extérieur

Quai

Parcs

Places publiques

Sportif

Terrains sportifs (liens avec les écoles avoisinantes)

Jeux

Culturel

Salle de spectacle

Musée de la Photo

Atelier d’artistes

Atelier collectif

Commercial

Incubateur d’entrepreneurs

Bureaux professionnels

Restaurants, cafés

Services de proximité

Spa

Résidentiel

Habitations collectifs/coopératifs

Habitations locatifs

Habitations privées

Cour 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment