Hommage à Guy Lafleur, un homme généreux… dans la vie comme au hockey

Hommage à Guy Lafleur, un homme généreux… dans la vie comme au hockey
Funérailles de Guy Lafleur à Drummondville © Crédit photo Émilie Nadeau/ Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Les hommages commémoratifs à la mémoire du Démon blond se succèdent dans la province, tout comme à Drummondville, afin de souligner le départ de Guy Lafleur.

Hommage à Guy Lafleur / photos souvenir de son passage à Drummondville chez Canimex  @ Crédit photo Canimex / Eric Beaupré et Vingt55

À Drummondville, c’est entre autres par le biais du panneau lumineux qui longe l’autoroute, à la sortie du centre-ville, que la Ville commémore la journée de deuil national en mémoire du célèbre numéro 10, qui aura fait vibrer autant les filets des gardiens de but de la ligne nationale de hockey (LNH) que les partisans qui ont suivi la carrière du célèbre joueur, surnommé le Démon blond. Le célèbre numéro 10 du Canadien de Montréal a aussi fait vibrer Drummondville pour ses exploits sportifs dans la LNH et pour sa générosité dans la vie.

Des hommages à Drummondville pour Guy Lafleur, un homme dévoué, rassembleur et généreux

En effet, à Drummondville, Guy Lafleur, originaire de Thurso, au Québec, comptait bon nombre de partisans qui ne manquaient pas une occasion d’aller à la rencontre du célèbre joueur, que ce soit lors de la tournée du harfang, aux commandes de son Harley-Davidson, où les fans et partisans de Guy Lafleur se donnaient rendez-vous chez Canimex, point de rencontre significatif autant pour le célèbre joueur de hockey que pour M. Roger Dubois, qui a toujours accueilli fièrement le joueur de hockey, devenu un ami personnel. Que ce soit à moto ou à bord de son hélicoptère, Guy Lafleur ne manquait pas une occasion de marquer positivement un arrêt à Drummondville pour aller à la rencontre des Drummondvillois et de la grande famille de Canimex.

Reconnu pour être rassembleur et généreux, Guy Lafleur a dédicacé, lors de ses nombreuses visites chez Canimex, chandails, bâtons de hockey, cartes sportives, guitares personnelles et divers objets de collection qui étaient mis à l’encan pour des œuvres caritatives de la région de Drummondville par M. Dubois. « Une façon de permettre aux organismes, comme la Fondation du Centre Normand-Léveillé, Fibrose Kystique via le tournoi de golf Canimex, la Fondation Stéphane Chaput, l’Association Emmanuel et plusieurs autres fondations et organismes de bénéficier de cette générosité bien connue de M. Lafleur et M. Dubois », ont rappelé des employés de chez Canimex contactés par le Vingt55.

Guy Lafleur a dirigé bon nombre des tournées du Harfang; une entrevue accordée au Vingt55

Guy Lafleur a effectué sa 15e et dernière randonnée du harfang le 11 juin 2017, marquant un arrêt à Drummondville, menant un peu plus de 200 motocyclistes de Saint-Jean-sur-Richelieu à Drummondville au profit d’organismes œuvrant en santé mentale. La populaire randonnée du harfang a permis à elle seule de remettre quelque 180 000 $ en soutien au profit d’organismes œuvrant en santé mentale.

Cette dernière participation du Démon blond a été particulièrement émouvante. Nostalgique, l’ancienne vedette du Canadien de Montréal s’était remémoré quelques souvenirs en entrevue au Vingt55.

« Ça a été de belles années et j’en conserve plein de souvenirs. J’ai la satisfaction d’avoir donné et fait une différence pour ces organismes qui ont bénéficié des dons depuis 2003. Cette dernière ride a été émouvante, mais je suis content qu’elle ait été couronnée de succès », avait mentionné Guy Lafleur en entrevue au Vingt55 soulignant l’implication de M. Roger Dubois et de sa femme, qui l’ont toujours reçu chaleureusement à Drummondville.

Fidèles à leurs habitudes, le propriétaire de Canimex, Roger Dubois, et sa femme avaient accueilli les motocyclistes dans les anciens locaux de Denim Swift pour le souper. Pour l’occasion, M. Dubois avait fait décorer l’ancienne usine des plus beaux éléments de la collection personnelle de M. Dubois. On y retrouvait des chandails de hockey de toutes les équipes, des trophées, des bâtons et des photographies à l’image de M. Lafleur, notamment.

Lors du match des étoiles à Drummondville, de nombreux joueurs du Canadien de Montréal étaient venus offrir une rencontre amicale au Centre Marcel-Dionne. Le Démon blond avait profité de son passage, encore une fois avec la même générosité légendaire, pour aller à la rencontre des partisans venus à sa rencontre et le saluer.

C’est en présence des premiers ministres du Canada et du Québec, de nombreux ministres, ainsi que la grande famille du Canadien de Montréal et de la LNH que Guy Lafleur a été commémoré à la basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde de Montréal @ Crédit photo Émilie Nadeau. Tous droits réservés.

Un hommage bien senti pour le célèbre numéro 10, des funérailles émouvantes soulignent le départ de Guy Lafleur

Lors des funérailles de Guy Lafleur, célébrées mardi matin à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, bon nombre de personnalités issues de tous les milieux étaient présentes. Nous avons pu apercevoir, entre autres, Geoff Molson, Martin St-Louis, Patrick Roy, les premiers ministres François Legault et Justin Trudeau, Larry Robinson, Michel Bergeron, Yvan Cournoyer et Guy Carbonneau. 120 personnes invitées ont pu prendre part à la cérémonie à l’intérieur de la cathédrale, tandis que le public pouvait se rassembler à l’extérieur et visionner celle-ci sur deux écrans géants.

Soulignons la présence de la grande Ginette Reno, qui a rendu un hommage vibrant et bien senti à Guy Lafleur en chantant L’essentiel, arrachant des larmes à plusieurs admirateurs qui assistaient à la cérémonie à l’extérieur.

L’un des fils de Guy Lafleur, Martin Lafleur, a rendu hommage à son père ainsi : « Il était fier de nous, même dans les moments difficiles que nous avons traversés en famille. Il était derrière nous en nous rassurant par ses gestes et ses bons mots. »

Un avion CF-18 Hornet de l’Aviation royale canadienne a survolé la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde, à Montréal, lors de la sortie du cortège.

L’avion CF-18 a ainsi survolé le cortège qui sortait de la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde en l’honneur de Guy Lafleur qui était un passionné d’aviation et aussi un pilote d’hélicoptère chevronné. Guy Lafleur a également été colonel honoraire de 2013 à 2016 de la 3e Escadre de Bagotville, il fut aussi colonel honoraire entre 2005 et 2008 du 12e Escadron de Radar.

L’honneur lui a également été rendu pour son implication auprès des Forces armées canadiennes alors que nos militaires canadiens avaient reçu en appuis la visite du célèbre joueur de hockey à 4 reprises sur une base militaire afghane entre 2005 et 2010 alors que nos militaires canadiens étaient déployés en Afghanistan.

Nommé officier de l’Ordre du Canada en 1980, il devient chevalier de l’Ordre national du Québec en 2005. En 1988, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey, puis, en 1996, au Panthéon des sports canadiens.

Guy Lafleur marquera à jamais l’histoire du hockey par ses prouesses légendaires, mais aussi par sa grande générosité. Il aura fait vibrer tout le Québec… dans la vie comme au hockey.

Hommage à Guy Lafleur / photo souvenir de son passage à Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Hommage à Guy Lafleur / photo souvenir de son passage à Drummondville © Crédit vidéo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon