Horacio Arruda annonce sa démission du poste de Directeur national de santé publique

Horacio Arruda annonce sa démission du poste de Directeur national de santé publique
Horacio Arruda annonce sa démission du poste de Directeur national de santé publique

DRUMMONDVILLE

C’est dans une lettre adressée au premier ministre du Québec, François Legault, et transmise en copie conforme à Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, que le Dr Horacio Arruda a expliqué, lundi soir, qu’en raison des avis controversés sur la gestion de la pandémie, la situation commençait à nuire à la crédibilité du gouvernement.

Ainsi, le Dr Horacio Arruda a annoncé et choisi de remettre sa démission, que le premier ministre aurait acceptée. Il s’agit d’une volte-face d’autant plus surprenante puisque Monsieur Legault avait réitéré sa confiance envers le Dr Arruda lors d’un point de presse, tenu le 30 décembre 2021, au cours duquel de nouvelles mesures avaient été annoncées, incluant le couvre-feu en vigueur depuis le 31 décembre 2021.

La démission d’Horacio Arruda survient dans un contexte particulièrement difficile pour le Québec, alors que la crise de la COVID-19 a atteint un sommet exceptionnel sur tous les plans – nombre d’hospitalisations causant d’importants délestages, nombre de cas élevé, pénuries de tests de dépistage et de personnel dans le réseau de la santé et des services sociaux, dépistages pas accessibles à l’ensemble de la population, mais bien à des catégories d’emplois seulement, etc. La démission du Dr Arruda survient en effet à un moment où le gouvernement de François Legault traverse une crise de santé publique sans précédent en raison de la cinquième vague causée par le variant Omicron.

Depuis quelques jours, bon nombre de citoyens rappellent, sur les réseaux sociaux, que le premier ministre du Québec et son équipe de députés et de ministres semblent absents, alors que, entre autres, un décret a forcé le personnel de la santé à reporter ses vacances et à enchaîner les heures supplémentaires pour combler le manque de personnel dans les hôpitaux et les centres de soins. Les interventions du premier ministre sur Twitter, depuis quelques jours, concernent majoritairement des félicitations adressées à des sportifs canadiens et des commentaires sur un livre qu’il a lu – offert par son la ministre des Aînés, Marguerite Blais, aussi absente de l’espace public depuis un bon moment. Or, aucun message ne permet de savoir où il en est dans la gestion de la pandémie. Auparavant, notamment en date du 6 janvier, on pouvait constater qu’il relayait les informations transmises par le ministre de l’Éducation lors de son point de presse à propos de l’enseignement à distance et du retour maintenu en classe des jeunes pour le 17 janvier 2022. Une information donnée par le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, était d’ailleurs erronée, lui qui avait annoncé que des tests rapides seraient fournis aux élèves du primaire et du secondaire, ce qui ne sera pas le cas pour les élèves du secondaire, comme confirmé par le cabinet de Roberge, le lendemain. Information que n’a pas non plus relayée le premier ministre du Québec.

Selon plusieurs informations, le successeur du Dr Arruda a déjà été identifié : il s’agit du Dr Luc Boileau. Le Dr Luc Boileau est actuellement président-directeur général de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux. Il serait, selon plusieurs sources, le père de Marjaurie Côté-Boileau, l’attachée de presse de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

Le gouvernement, qui s’est octroyé des pouvoirs exceptionnels pour gérer la pandémie depuis près de 22 mois maintenant, refuse par ailleurs de rappeler le parlement à siéger pour discuter des mesures instaurées avant le mois de février. L’absence de réaction face à une démission aussi importante constitue, certes, de l’avis de plusieurs, un non-sens. Or, aucun communiqué n’avait été publié en fin de soirée, lundi, et aucun message remerciant le Dr Arruda pour ses services n’avait été publié sur les réseaux sociaux du premier ministre.

Les réseaux sociaux étaient inondés, en fin de soirée, de remerciements pour le travail du Dr Horacio Arruda, qui aura été présent pendant 22 mois afin de gérer la pandémie au Québec.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55

Espace vidéo partenaire vingt55 

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon