Identification des milieux touchés par la Covid19 – Deux poids deux mesures ?

Identification des milieux touchés par la Covid19 – Deux poids deux mesures ?
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La Covid-19 apporte son lot d’inquiétudes au quotidien, deuxième vague, éclosions possibles dans les CHSLD, hôpitaux, entreprises, bars et commerces, autant d’endroits que de sources possibles de transmission. Les centres commerciaux n’y échappent pas mais certains milieux semblent plus facilement pointés du doigt, deux poids deux mesures semblent prévaloir dans certains secteurs.

Depuis le début de la crise, le CIUSSS/MCQ et le ministre de la Santé publique prennent les moyens pour informer les citoyens des cas potentiels autant que des cas confirmés des milieux et éclosions possibles dans tous les secteurs. Toutefois, plusieurs citoyens ont soulevé lors d’une période cruciale que certaines bannières comme Costco, Wal-Mart, Canadian Tire, bénéficiaient d’une quasi immunité le moment venu d’identifier les secteurs touchés à Drummondville, rappelant l’épisode où une épicerie faisait l’objet d’enquête des responsables de la Santé ou qu’un milieu de la Santé de sept étages avait été ciblé par une éclosion et était restée anonyme afin de préserver et respecter les employés travaillant dans ces milieux.

Les écoles semblent particulièrement ciblées par l’identification

Le Vingt55, comme plusieurs médias de la région, a annoncé les premiers cas identifiés dans les écoles de Drummond, selon les listes fournies par le ministre de l’Éducation et du ministre de la Santé publique, devant même s’appuyer sur des listes incomplètes ou non mises à jour pour rediffuser l’information, spécifiant le nom des écoles et milieux où des cas de Covid-19 auraient été décelés.

Des parents évoquent l’évidence d’une politique de ‘’deux poids deux mesures’’ selon eux.

Or bien que des endroits publics, il n’en reste pas moins que ce sont dans un premier temps des milieux de travail pour les enseignants, le personnel de soutien,les intervenants, etc. Le Vingt55 s’est en effet interrogé sur la pertinence de sortir sur chaque cas et a rapidement cessé la publication des chiffres rapportés, alors que ces milieux scolaires comme tous autres milieux, doivent appliquer les mêmes mesures qu’en milieu de travail ou institutionnel et a priori de façon plus serrée sans bénéficier des mêmes règles de confidentialité.

Une réflexion sur la pertinence d’exiger plus de transparence de la part des centres de service scolaire ou collèges privés ou publics

“En quoi le fait d’évoquer qu’une école où un ou deux éleves possiblement porteurs apporte-il une information significative sur l’évolution et la transmission de la Covid alors qu’une entreprise où quelques cas seraient rapportés bénéficie de moins de visibilité ?” ont questionné certains parents qui ont contacté le Vingt55, inquiets des chiffres et de voir leurs enfants évoluer dans un milieu scolaire où quelques cas ont été rapportés.

Des 582 cas identifiés par le gouvernement du Québec aujourd’hui, des hommes, des femmes, des travailleurs prendront les mesures appropriées afin de traiter le virus. Est-ce que leurs milieux de travail respectifs seront affichés pupliquement ? Est-ce que le fait d’identifier des écoles où deux, trois ou même cinq élèves seraient peut-être infectés est plus pertinent ? Serait-il question ici de créer une chasse aux sorcières inutile des milieux scolaires visant du même coup les enfants?

Le ministre de l’Éducation évoque la transparence … un lourd fardeau pour les élèves et enfants des différentes écoles

Agir en bon père de famille en évoquant la sécurité des enfants est certes facile et louable. Nos institutions scolaires publiques ou privées prennent assurément les mesures les plus strictes afin de préserver les élèves et leur personnel enseignant des risques de contamination, avec de plus une rigueur appliquée à la lettre contrairement à bien des milieux de travail ou commerces qui passent sous silence… Le ministère, en mettant l’emphase sur les écoles, fait-il preuve d’impartialité ?

Un travail rigoureux des milieux scolaires déjà en place

Chaque matin, les directions de ces mileux scolaires avisent par courriel et différents moyens les parents des cas et mesures apportées et proposées par le CIUSSS/MCQ, et du ministre de la Santé publique et bien sûr, les règles et normes mises en place par le ministre de l’Éducation.

Agir en toute transparence pour le bien commun certes, personne n’est contre la bonne foi et les bonnes intentions mais en quoi est-il plus pertinent d’évoquer les milieux scolaires qui, aux dires de bien des parents, ne font que soulever l’inquiétude auprès des jeunes enfants, étudiants et parents alors que d’emblée, nous avons accepté de laisser nos enfants retourner dans leurs milieux scolaires respectifs avec l’assurance qu’ils prenaient les mesures appropriées. Madame Dumont, parent de deux élèves, soutient de son côté que même dans son milieu de travail, les mesures mises en place sont de loin moins sûres et moins efficaces que celles mises en place dans le milieu scolaire de ses enfants.

Si la transparence évoquée est un argument de sécurité afin d’éviter la transmission du virus, ne serait-il pas tout aussi un bon argument d’identifier au grand jour les milieux de travail et commerces où les cas sont rapportés ? Ou est-ce que, tout comme dans l’ensemble des milieux actuels, ne devrions-nous pas simplement faire confiance aux mesures mises en place par les responsables de la Santé, dirigeants d’entreprises, qui doivent agir de façon responsable tout comme dans les écoles. Pourquoi pointer du doigt les écoles et gracier les commerces ou chaînes à grande surface ? Nous sommes tous touchés par cette situation et sommes aussi en droit d’attendre une information juste et équitable de l’état de la situation.

À l’aube d’une deuxième vague annoncée, est-ce que la transparence et les mesures seront appliquées de la même façon dans tous les secteurs? une question de transparence qui assurément sera soulevée par le Vingt55 auprès des responsables de la Santé, l’Éducation et du Travail.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon