Importante opération antidrogue à Drummondville: 5 suspects comparaissent

Importante opération antidrogue à Drummondville: 5 suspects comparaissent
Deux accusés font leur entrée au palais de Justice de Drummondville le mercredi 1er novembre.© Éric Beaupré

En vidéo la comparution des suspects alors qu’ils étaient escortés par les policiers et les enquêteurs vers le palais de justice de Drummondville, le mardi 31 octobre.

Images: Éric Beaupré, photoreporteur ||| Tous les droits réservés


Réseaux de vente de crack et de cocaïne, les policiers et l’équipe des enquêtes de la coordination sur le crime organisé (EECCO) de la Sûreté du Québec Drummondville ont frappé mardi 31 octobre en matinée. La SQ présente le bilan de l’opération.

 

Possession de crack et cocaïne, complot dans le but d’en faire le trafic, possession de drogue et cannabis, ce sont 45 policiers de la Sûreté du Québec et de l’équipe des enquêtes et de la coordination sur le crime organisé (EECCO), qui ont travaillé conjointement afin de mettre sous les verrous un groupe individus suspecté de former le niveau hiérarchique supérieur d’une cellule de distribution active, dans la région de Drummondville.


« Cette cellule opérait essentiellement à partir de leurs logements et leurs résidences sur le territoire de la MRC Drummond. » explique la Sergente Aurélie Guidon. »

© Éric Beaupré ||| Tous les droits réservés.


Ce sont d’ailleurs les résidences où les policiers et les enquêteurs ont frappé tôt mardi matin et où ils ont procédé à l’arrestation de 6 suspects dans cette opération.

Toutefois, cinq (5) individus ont comparu le mardi 31 octobre, en fin d’après-midi, au palais de justice de Drummondville. Il s’agit de : Patrick Levesque 35 ans; Andy Poulin St-Amant, 24 ans; Ian Samuel-Coté 32 ans; Maxime Samuel-Coté, 25 ans et Rachel Gagnon 32 ans.

Tous ont brièvement comparu devant la juge Marie-Josée Ménard faisant face à d’importants chefs d’accusation. Ils sont accusés d’avoir entre le 6 septembre et le 31 octobre 2017, en leur possession de la cocaïne et du crack, en plus de voir le chef de complot dans le but d’en faire trafic.

Une 6e suspecte a été libérée sous promesse de comparaître au terme de l’opération policière.

L’un des suspects arrêtés opérait à partir de sa résidence, à moins d’une centaine de mètres d’une garderie, dans le domaine du Vigneron.

La couronne s’est opposée à leur remise en liberté. Ainsi les accusés devront revenir devant le tribunal au cours des prochains jours pour la suite des procédures.


Bilan de l’opération

En plus de procéder à l’arrestation de six individus suspectés former le niveau hiérarchique supérieur de l’organisation criminelle, les policiers ont procédé à quatre perquisitions menant à la saisie de :

– cinq véhicules en tant que biens infractionnels;

– plus de 320 sachets de cocaïne sous forme de crack;

– 90 grammes de haschich;

– plus de deux kilos de cannabis;

– Plus de 370 comprimés et capsules qui feront l’objet d’analyse;

– plus de 53 000$ en argent comptant;

– une arme à feu ainsi que trois imitations d’arme à feu.

Rappelons que toute information sur le trafic de stupéfiants ou tout autre acte criminel peut être communiquée confidentiellement à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon