Incendie suspect à Drummondville : l’enquête de la SQ se poursuit

Incendie suspect à Drummondville : l’enquête de la SQ se poursuit
Incendie suspect l’enquête de la SQ se poursuit à Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

L’enquête menée en collaboration avec la Sûreté du Québec et le service incendie sur les causes de l’incendie suspect survenu se poursuit quelques heures après l’incident qui a fait 4 blessés et lourdement endommagé un immeuble locatif sur le boulevard Jean-de-Brébeuf à Drummondville.

Incendie suspect l’enquête de la SQ se poursuit à Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Un enquêteur spécialiste en scène d’incendie de la SQ a été dépêché sur place quelques heures seulement après l’incendie, qui a fait 4 blessés, dont 3 nécessitant des soins hospitaliers, confirme l’Agent Louis-Philippe Ruel, porte-parole de la Sûreté du Québec, dans une interview au Vingt55.

Vers 00h46, dans la nuit du 16 au 17 janvier, le Service de sécurité incendie et sécurité civile de Drummondville a été alerté d’un incendie dans une résidence située sur le boulevard Jean-de-Brébeuf, près de la rue St-Thomas, confirme le directeur du service incendie de Drummondville, Andrew Barr au Vingt55. En se dirigeant vers les lieux de l’intervention, les intervenants ont reçu des informations indiquant la présence de personnes piégées dans leurs logements en raison de la propagation des flammes et de la fumée. À leur arrivée sur place, les premières unités ont constaté un incendie déclaré au rez-de-chaussée d’un immeuble résidentiel de deux étages, précise Andrew Barr.

Les premières équipes ont rapidement assisté les résidents dans l’évacuation de l’immeuble avant de pénétrer à l’intérieur, où elles ont localisé deux autres personnes. Ces dernières ont été évacuées et prises en charge par les paramédics, confirme le directeur du service incendie.

La première victime, une femme, a dû être rapidement transférée vers le centre des grands brûlés de Lévis à Québec, où elle sera soumise à la chambre hyperbare de façon préventive après avoir notamment été incommodée par la fumée. Deux autres personnes ont été traitées au Centre hospitalier Sainte-Croix de Drummondville, tandis qu’une quatrième personne a été traitée sur place par les paramédics, confirment les autorités et le porte-parole de la Sûreté du Québec.

Des témoins restent à être rencontrés, et des éléments et informations sont toujours sous enquête.

Les autorités ne craignent pas pour la vie des victimes, qui ont été rapidement prises en charge par les paramédicaux et stabilisées à leur arrivée au centre hospitalier. Certains d’entre eux restent à être rencontrés une fois que leur état de santé le permettra, afin d’obtenir leur version des faits. Ces informations pourraient peut-être permettre de faire la lumière sur les causes du sinistre et de l’incendie considéré comme suspect par les autorités.

Incendie suspect l’enquête de la SQ se poursuit à Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

L’enquête, toujours en cours, de la Sûreté du Québec rencontre des témoins et analyse les éléments de l’entente de la scène d’incendie

La scène d’incendie a été rapidement transférée sous la responsabilité de la Sûreté du Québec (SQ) en raison d’éléments et d’informations laissant croire que l’incendie aurait pu être délibérément déclenché au moyen d’objets incendiaires, selon des témoins et les autorités.

L’enquête de la Sûreté du Québec sur place s’est terminée hier en fin d’après-midi. Les enquêteurs et les techniciens en scène d’incendie qui s’étaient rendus sur place pour mener l’enquête et déterminer la cause ont conclu leurs travaux. L’incendie est toujours traité comme un incendie suspect à l’heure actuelle. Les rencontres et les démarches d’enquête se poursuivent. Il reste encore du travail à faire, des informations à recueillir, des témoins à être rencontrés, notamment les résidents de l’endroit qui ont été hospitalisés, confirme le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

Selon les premières observations de l’enquêteur, l’immeuble locatif serait une perte totale. Le bâtiment est encore debout, mais a été lourdement endommagé par l’incendie. Les résidents ont été pris en charge par la Croix-Rouge à la suite de l’incendie.

Les enquêteurs continuent de recueillir les informations et les versions des témoins. Ils doivent, selon l’Agent Ruel, confirmer la version des témoins rencontrés. Les éléments de l’enquête permettront de valider des informations sur les causes et les origines de l’incendie d’origine suspecte.

Incendie suspect l’enquête de la SQ se poursuit à Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×