«La bouffe à Réal» demeure en affaire plus que jamais et en toute conformité

«La bouffe à Réal» demeure en affaire plus que jamais et en toute conformité
C’est en toute conformité autant face au MAPAQ et fort d’un permis valide qui date du 15 octobre 2018 que M. Lauzière tient assurément à bien servir sa clientèle qui s’arrache littéralement ses «petits pots maison».| © Photo autorisée Vingt55. Tous les droits réservés.

Le problème d’étiquetage est déjà corrigé

NOTRE-DAME-DU-BON-CONSEIL

Quelques jours après la visite du MAPAQ et l’avis émis par le ministère, M. Lauzière, célèbre cuisinier de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, se conforme déjà aux demandes prescrites et poursuit la mise en vente de tous ses produits «La bouffe à Réal».

© Photos courtoisie Vingt55

Contacté par le Vingt55, le propriétaire des plats cuisinés maison «La bouffe à Réal», Réal Lauzière explique: «Ce ne fut pas très difficile de se conformer aux demandes du MAPAQ faites la semaine dernière, un étiquetage adéquat et le tour était joué.» confirme-t-il

Des exigences simples qui ne touchaient pas les produits

«C’est une passion et une tradition la cuisine pour moi», explique M. Lauzière. «C’est somme toute une bonne nouvelle, puisque que ce n’était pas les produits ou la préparation qui étaient visés, mais bien plus l’étiquette et l’entreposage. Le seul élément majeur à corriger a été l’étiquetage et la conservation des produits en conserves. Tous les autres produits étaient et sont conformes aux exigences du MAPAQ.» poursuit-il.

Un problème d’étiquetage déjà corrigé

«Donc l’étiquetage doit comporter la mention «Garder réfrigéré» et de plus la mention «Meilleur avant le» et ajouter une date d’expiration selon le type de pots et des produits, soit 45 jours après la journée de production et me voilà conforme. Cette règle a été strictement mise en application et approuvée par le MAPAQ», confirme M Lauzière.

Des produits maison et conforme c’est une passion et une tradition

Donc c’est en toute conformité autant face au MAPAQ et fort d’un permis valide qui date du 15 octobre 2018 que M. Lauzière tient assurément à bien servir sa clientèle qui s’arrache littéralement ses «petits pots maison».

«Bien sûr, tous mes autres produits sont conformes comme le précise mes échanges et correspondances avec le MAPAQ. Mes tartes aux sucres, une recette bien gardée et, en même temps, le secret le moins bien gardé, elles sont les meilleures», confirme sourire au coin le retraité qui cuisine par passion.

«Tous mes produits et mes recettes reçoivent de bonnes notes suite à cette visite du MAPAQ. Mes produits n’ont pas été visés du tout!» précise ce dernier.

«C’est désagréable sur le coup mais rassurant et instructif», laisse savoir M. Lauzière. En fait, j’ai eu l’occasion de m’assurer du reste de la conformité et de  étiquetage autant pour mes pâtés mexicains, au saumon et mes nombreux autres produits fait à la maison.»

Au grand plaisir de sa nombreuse clientèle, la cuisine reste ouverte

Alors le célèbre cuisinier de Notre-Dame-du-Bon-Conseil peut déjà affirmer poursuivre et garder fièrement les traditions et toutes les recette qui ont fait de sa cuisine une réputation enviable dans la région centricoise.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment