La France s’intéresse aux zones innovantes du Collège Saint-Bernard

La France s’intéresse aux zones innovantes du Collège Saint-Bernard
© Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Depuis qu’il a remporté le prix de l’innovation pédagogique en éducation en mai 2018 et entamé, il y a deux ans, un virage pédagogique audacieux avec la mise en place des zones innovantes Canimex et Soprema, le Collège Saint-Bernard attire les regards et pique la curiosité autant au Québec qu’à l’international.   

Le Ministère de l’éducation nationale de France a mandaté  l’agence Indivisible d’étudier la mise en place d’une réforme scolaire pour un établissement offrant la scolarité aux élèves de 3 à 15 ans dans un quartier politique.

«On cherchait au Québec des écoles qui avaient mis en place des modèles d’organisation au service de la pédagogie innovante, on a cherché ce qui pouvait nous inspirer  et c’est comme ça que nous avons voulu vous rencontrer», a mentionné Grégory Combs, co-fondateur de l’agence Indivisible.

L’agence Indivisible est dédiée à l’accompagnement de l’innovation et des transformations organisationnelles, territoriales, sociales et numériques. Elle doit, dans ses démarches, s’intéresser et comprendre des modèles qui permettent un épanouissement autant des élèves que des enseignants.

Crédit photo: Eric Beaupré/Vingt55

De plus, une vingtaine d’enseignants des 4 coins de la France, participants au Rendez-vous des écoles francophones en réseau les 20-21 et 22 mars derniers,  ont fait un arrêt au CSB afin de découvrir et s’inspirer de cette façon de faire.

«L’intérêt est grand, les demandes de visite provenant des quatre coins de la province et de l’étranger explosent. C’est flatteur de constater que des écoles de grande  réputation  tournent aussi le regard vers nous. Ça donne une belle marque de reconnaissance à notre personnel dévoué qui s’implique avec coeur dans ce changement majeur»,  a indiqué M. Dominic Guévin, directeur général du Collège Saint-Bernard.

C’est près d’une trentaine d’établissements de tous les niveaux (préscolaire, primaire, secondaire, collégial et universitaire) qui ont manifesté le désir de voir ce qui se passe au CSB.  Découvrir les installations, c’est une chose, mais l’idée est aussi de rencontrer les pédagogues qui font vivre les zones innovantes. Des échanges enrichissants sur les fondements, sur la vision et les pratiques utilisées ont eu lieu entre les professionnels.

Signe que les zones innovantes constituent un développement pédagogique indéniable, une entente a été conclue avec l’Université du Québec de Trois-Rivières. Un  groupe de chercheurs du département des sciences de l’éducation étudie actuellement la façon de faire et les répercussions positives au niveau du développement de  l‘autonomie chez les élèves.  

Les élèves évoluent dans des classes ouvertes favorisant l’apprentissage personnalisé et encourageant la collaboration. Ils sont placés au coeur de leur réussite. L’équipe d’enseignants gravite autour des mêmes élèves pendant plusieurs années, ce qui favorise l’accompagnement de chaque élève pour son développement.

Le Collège Saint-Bernard est un collège d’enseignement privé préscolaire, primaire et secondaire de 1200 élèves. Sa résidence pour garçons et filles est l’une des plus importantes au Québec avec 140 résidents. L’équipe-école accueille aussi plus de 35 élèves internationaux provenant d’Allemagne, du Brésil, d’Espagne, de France, de l’ Île de la Réunion, de Saint-Barthélemy, de Thaïlande, etc.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment