La générosité de madame Marguerite et ses lutins du bonheur font boules de Neige à Drummondville !

La générosité de madame Marguerite et ses lutins du bonheur font boules de Neige à Drummondville !
Mission accomplie pour ces deux groupes d’élèves qui ont vécu «la vraie magie de Noël». | © Photos et images vidéo de ce texte Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Voilà que pour une 5e année consécutive, l’atelier de Mère Noël s’est activé à nouveau à l’école St-Louis-de-Gonzague de Drummondville. Le Vingt55 a rencontré les vrais lutins et lutines ainsi que les «mères Noël». Et oui, elles sont deux cette année à Drummondville à faire preuve d’une magnifique générosité pour la période de Noël avec leurs lutins d’ici.

Le projet de L’Arbre Magique, soutenu par Mme Marguerite Bernier et ayant comme fil conducteur le livre d’Alain M. Bergeron «L’Arbre de Joie», a atteint un record sans précédent cette année puisque c’est 45 enfants et 13 mamans en difficulté situationnelle temporaire qui recevront des cadeaux à Noël grâce au soutient de l’enseignante de 4e année St-Louis-de-Gonzague

Une heureuse initiative qui fait boule de neige!

Un bonheur contagieux, puisque cette année les élèves de Mme Julie Gagnon une autre classe de l’école ont décidé d’embarquer dans cette belle aventure cette année, plusieurs enfants et mamans auront le cœur rempli de joie en déballant leurs présents à Noël garce a l’ouvre des deux enseignantes et de leurs lutins Drummondvillois.

La réalisation de ce merveilleux projet humanitaire se fait toujours en lien avec le Centre communautaire Drummondville-Sud qui permet ainsi aux nombreuses familles d’ici de recevoir des cadeaux judicieusement choisi et emballé par les petits lutins et aux petites lutines des deux classes de 4e année de St-Louis-de-Gonzague.

Nos petits farfadets ont encore une fois réalisé de grandes missions et ouvert leur cœur afin de faire une différence dans la vie de plusieurs personnes pour qui leur quotidien n’est pas toujours agréable et facile à vivre.

Si nous avons pu atteindre ce record, c’est grâce à la vente de centaines de tablettes faites à partir de papier recyclé, des sous offerts par les élèves de 4e année et leurs familles, des dons de plusieurs personnes travaillant chez Desjardins ainsi que d’une entreprise de canneberges de notre région fait savoir Madame Marguerite Bernier.

De plus, Mme Véronique Henri, maman d’un élève de 4e année, a eu la bonté d’offrir à chaque enfant et maman des produits pour le bain provenant de son entreprise privée, un geste qui lui aussi fait boule de neige et démontre l’ampleur du projet qui touche de plus en plus de gens prêt à soutenir le projet.

L’enseignante Julie Gagnon et ses lutins de 4e année joignent le mouvement de générosité !

«…Des adultes en devenir. Ils pourront se rappeler du bienfait d’être généreux et conscients qu’un petit geste peut avoir de grandes répercussions!»

L’idée de participer à un projet interdisciplinaire avec ma collègue, Marguerite Bernier, est sans aucun doute enrichissante pour mes élèves et pour moi explique Julie Gagnon l’enseignante qui avec sa classe adhère au mouvement initié par Madame Marguerite.

Plusieurs matières scolaires sont travaillées dans un projet tel que L’Arbre magique, dont entre autres: le français lecture et écriture, les mathématiques, l’éthique et la communication orale.

Notre motivation est soutenue par la magie de Noël et l’entraide envers les familles en difficulté situationnelle temporaire.

Chaque étape du projet sollicite les élèves à des tâches diverses qui font ressortir la générosité de chacun et valoriser l’estime de soi des participants. Ils sont initiés au don de soi dans le but de faire naître du bonheur dans le cœur de personnes qu’ils ne connaissent pas.

C’est une façon de donner au suivant, et ce, sans attendre quelque chose en échange. Pour les élèves, c’est signifiant, car il faut se rappeler qu’ils sont des adultes en devenir. Ils pourront se rappeler du bienfait d’être généreux et conscients qu’un petit geste peut avoir de grandes répercussions!

Madame Gagnon tenait à remercier madame Marguerite pour son partage tout au long du projet et je souligne son énergie dans chacune des étapes, ainsi que le temps qu’elle investit à aider son prochain.

Notre entrevue vidéo avec Mme Gagnon et Mme Marguerite ainsi que  les petits lutins du bonheur à l’oeuvre. 

 

La générosité dans les moindres détails et de l’aide pour le Comptoir alimentaire Drummond  

Les 52 joyeux lurons ont aussi ramassé des denrées non périssables, des produits pour l’hygiène personnelle et la maison afin d’aider les familles de notre communauté.

Aussi, après avoir invité les élèves de toute l’école à partager leurs bonbons ramassés à l’Halloween, ils ont confectionné 350 bonbonnières qui agrémenteront les paniers de Noël offerts aux familles dans le besoin par le biais du Comptoir Alimentaire Drummond.

Des valeurs importantes qui dépassent la pédagogie

Ce merveilleux projet de L’Arbre Magique permet aux élèves de 4e année de vivre de belles valeurs explique Mme Marguerite et Mme Julie les invitent à penser aux autres, à oublier un peu leurs propres besoins au profit de personnes pour qui la vie ne leur fait pas toujours de beaux cadeaux.

Tout cet enseignement et cet engagement auprès de leur communauté auront assurément un impact positif sur leur vie et les aideront à devenir des adultes responsables et ouverts face aux autres. Et qui sait, peut-être que leur geste incitera d’autres personnes à emboîter le pas et laisser parler leur cœur!

Mission accomplie!

C’est donc mission accomplie pour ces deux groupes d’élèves qui ont vécu «la vraie magie de Noël».

Grâce à leur implication et leur âme généreuse, ils feront briller de mille feux les yeux de plusieurs personnes dans le besoin à Noël.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment