La MRC va de l’avant avec son projet de sentiers de vélo de montagne dans le parc régional de la Forêt Drummond

La MRC va de l’avant avec son projet de sentiers de vélo de montagne dans le parc régional de la Forêt Drummond
vélo de montagne dans le parc régional de la Forêt Drummond © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Une étape importante est franchie dans la courte histoire du parc régional de la Forêt Drummond avec l’octroi d’un premier contrat pour la réalisation d’un projet d’envergure, soit le déploiement d’un réseau de sentiers de vélo de montagne de type cross-country.

Les membres du conseil de la MRC de Drummond, réunis en séance ordinaire le mercredi 15 juin, ont unanimement adopté une résolution à cet effet. Le contrat, d’une valeur de 837 000 $, a été accordé à Sentiers Boréals, une firme dont l’expertise est reconnue au Québec dans le domaine de l’aménagement de sentiers de vélo de montagne.

« Après avoir créé le parc régional en avril 2020, la MRC s’est dotée d’un plan directeur pour la mise en valeur de ce vaste territoire. Avec en main une décision toute récente de la CPTAQ, qui a autorisé les tracés prévus pour le vélo de montagne, nous pouvons maintenant aller de l’avant avec ce projet tant attendu par les amateurs de plein air », mentionne fièrement la préfète de la MRC, Stéphanie Lacoste.

Ce projet est rendu possible grâce à une entente conclue avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du volet Projets « Signature innovation » des MRC du Fonds régions et ruralité. L’aide financière du Ministère s’élève à près de 2 M$.

Vingt-huit kilomètres de sentiers

Le réseau de sentiers de vélo de montagne sera aménagé sur la rive est de la rivière Saint-François. Il sera composé d’environ 20 kilomètres de nouvelles pistes étroites (singletracks) qui s’ajouteront aux huit kilomètres de sentiers multifonctionnels de la boucle des Érables argentés.

Tant les cyclistes débutants que ceux de niveau intermédiaire y trouveront leur compte. Les sentiers pourront également être entretenus durant la saison hivernale pour permettre la pratique du vélo à pneus surdimensionnés (fatbike).

Si le projet chemine comme prévu, la MRC espère procéder à l’inauguration de ce nouveau réseau au printemps 2023.

Randonnée pédestre et sports de pagaie

Parallèlement à ce premier chantier, la MRC poursuit ses démarches pour développer de nouvelles activités de plein air. Un réseau de sentiers de randonnée pédestre prendra forme sur la rive ouest du parc régional. Celui-ci comportera une vingtaine de kilomètres de sentiers rustiques qui seront accessibles l’hiver pour la raquette.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55 

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon