La santé mentale du personnel enseignant s’est gravement détériorée durant la pandémie

La santé mentale du personnel enseignant s’est gravement détériorée durant la pandémie
Personnel enseignant© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le rapport pancanadien déposé par la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants réalisées récemment d’un bout à l’autre du Canada avec des membres du personnel enseignant et d’autres travailleurs et travailleuses de l’éducation révèlent que les expériences qu’ils ont vécues durant la pandémie de COVID-19 sont étroitement liées à leur santé mentale et à leur sentiment de bien-être.

Le rapport de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (CTF/FCE), « Mais à quel prix? » Santé mentale du personnel enseignant pendant la pandémie de COVID-19 : Étude sur la pandémie, présente des témoignages de première main et de l’information approfondie sur ce qu’ont vécu les enseignantes et enseignants pendant l’année scolaire 2020-2021, en pleine pandémie. Les commentaires recueillis dans le cadre des entrevues ont révélé comment et pourquoi certains aspects de leur vie professionnelle ont contribué au déclin de leur santé mentale.

« Dans tout le pays, nous avons un corps enseignant épuisé et des systèmes d’éducation publique qui, tels des châteaux de cartes, menacent de s’écrouler tandis que la COVID et, dans son sillage, la maladie mentale sont venues exacerber les problèmes chroniques de sous-financement, de manque de personnel et d’effectifs trop élevés dans les classes, indique le président de la CTF/FCE, Sam Hammond. Comme l’explique un enseignant, pour lui et ses élèves, l’année a été « une année où nous [avons étiré] l’élastique le plus possible, jusqu’au point de rupture« . »

Cette étude qualitative fait fond sur les études pancanadiennes que la CTF/FCE a réalisées en juin et en octobre 2020 afin d’en savoir plus sur les liens entre la charge de travail, les changements touchant la pratique et la pédagogie, l’adoption des technologies numériques et la santé mentale et le bien-être du personnel enseignant pendant la pandémie.

Le rapport « Mais à quel prix?  » Santé mentale du personnel enseignant pendant la pandémie de COVID-19 : Étude sur la pandémie, que nous vous invitons à lire, se trouve sur le portail d’action politique de la CTF/FCE, VOX : Écoutez ma voix.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55

Espace vidéo partenaire vingt55 

Résultats notables

Au total, 97 % des participantes et participants ont affirmé que, durant l’année scolaire 2020-2021, leur charge de travail physique, mentale et émotionnelle a augmenté tout comme les exigences du travail.

La détérioration de la santé mentale du personnel enseignant des écoles publiques du Canada a été causée en partie par l’augmentation de la charge de travail, l’incertitude, le soutien inadéquat de l’école ou du conseil ou de la commission scolaire, et le manque de direction du Ministère.

Les enseignantes et enseignants sont tirés dans toutes les directions et, en raison des exigences accrues et de la connectivité numérique grandissante, sont de plus en plus branchés en permanence.

Collectivement, le personnel enseignant vit un constant sentiment d’urgence, d’incertitude et de crise devenu insoutenable.

Les enseignantes et enseignants font bien souvent passer les besoins et les préoccupations des élèves avant les leurs; de fait, pour 81 % des participantes et participants aux entrevues, la réussite des élèves était leur plus grande préoccupation.

Plus de 2 300 enseignantes et enseignants ayant participé au Sondage éclair de la CTF/FCE sur la santé mentale du personnel enseignant réalisé en octobre 2020 se sont portés volontaires pour participer à une entrevue de suivi, et 110 d’entre eux ont été recrutés parmi les 18 organisations membres et associées de la CTF/FCE. Un total de 32 entrevues comportant des questions ouvertes et semi-structurées ont été menées dans les deux langues officielles entre le 20 février et le 4 avril 2021.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon