La SQ saisit 230gr de cocaïne, de la méth et 1 200 unités d’un produit de cannabis sous forme de jujubes à Drummondville

La SQ saisit 230gr de cocaïne, de la méth et 1 200 unités d’un produit de cannabis sous forme de jujubes à Drummondville
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Au terme des perquisitions menées  par l’Escouade régionale mixte (ERM) Mauricie qui s’est déroulée à Drummondville, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont saisi plusieurs grammes de cocaïne, méthamphétamine et autres dérivés de stupéfiants en plus de procéder à l’arrestation de trois individus.

En plus des deux premiers individus arrêtés, Steven Collard, 43 ans et Marc Dubois, 50 ans de Drummondville arrêtés sur la rue Des Jumelles et Laurier, un troisième suspect âgé de 41 ans a également été arrêté au cours de la journée. Ces derniers sont suspectés par les autorités policières d’être des acteurs importants d’un réseau d’approvisionnement et de distribution de stupéfiants au profit des motards criminalisés. Les trois individus ont été remis en liberté en attendant la suite des procédures judiciaires, confirme la Sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec en entrevue au Vingt55.

Les policiers ont saisi lors de l’opération policière POURBOIRE :

Plus de 230 gr de cocaïne

–          Plus de 1 200 comprimés de métamphétamine

–          Plus de 1 200 unités d’un produit dérivé de cannabis sous forme de jujubes

–          Plus de 60 000$

–          Divers autres items servant au trafic des stupéfiants.

Espace fier partenaire Vingt55 : Centraide Centre-du-Québec Face aux enjeux locaux ne soyons  #jamaisIndifférents

Un des individus a été arrêté dans son milieu de travail à Saint-Germain, l’employé de chez Performance NC a été par ailleurs congédié par la direction de l’entreprise, le temps de l’enquête.

Rencontré par le Vingt55, Alain Carrier, propriétaire de Performance NC et maire de Drummondville, a fait le point sur la situation tout comme la responsable des Ressources humaines de l’entreprise Performance NC.

«La SQ a perquisitionné le bureau d’un des vendeurs, Marc Dupuis, je n’en sais pas plus, confirme M. Carrier. ‘’Les enquêteurs avec qui nous avons collaboré ne nous en disent pas plus, a précisé M. Carrier.

En effet. contactée par le Vingt55, la Sûreté du Québec précise seulement que l’enquête est en cours, que ceux-ci ont eu la collaboration de l’entreprise Performance NC qui n’était pas directement visée par l’enquête et opération policière. ‘’Nous avons saisi le matériel informatique appartenant à l’employé en question, celui-ci a été arrêté et relâché le temps de l’enquête; des accusations pourraient être portées ultimement’’, a précisé la Sergente Aurélie Guindon.

Alain Carrier, propriétaire de l’entreprise Performance NC a fait savoir que M. Dubois n’est plus à l’emploi de Performance NC. «Dès qu’on a été informé, soit au moment de l’intervention, les Ressources humaines de l’entreprise ont immédiatement signifié à l’employé qu’il était suspendu de ses fonctions et emploi, tant et aussi longtemps que les autorités n’auront pas tiré la situation au clair et que l’enquête ne soit complétée, le tout conformément aux politiques de l’entreprise, a indiqué M. Carrier précisant que comme toute entreprise, les politiques sont claires en semblable matière, rappelant que toute affiliation criminelle mène à un congédiement. Informant le Vingt55 qu’un autre employé, Steven Collard, qui a déjà été à l’emploi de HD Saint-Hyacinthe, il y a plus de 2 ans, avait été congédié sur-le-champ lors de sa mise en lien avec des activités criminelles, a-t-il précisé.

Aucune accusation pour le moment précise la Sûreté du Québec

Au terme de l’opération policière et saisie, l’enquête sur le réseau bien connu des policiers et sur les agissements de ces individus est toujours en cours et pourrait mener à des arrestations subséquentes, confirme Aurélie Guindon en entrevue au Vingt55.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information relative au trafic de stupéfiants peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon