Le Maire de Drummondville, Alexandre Cusson, officialise son départ et salue les citoyens

Le Maire de Drummondville, Alexandre Cusson, officialise son départ et salue les citoyens
M Alexandre Cusson, Maire de Drummondville © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, a tenu son dernier conseil municipal à titre de maire hier lundi 20 janvier 2020. Cette séance du conseil était particulièrement émotive pour le maire, qui aura rempli ses fonctions avec diligence et au meilleur de ses convictions pendant six années. Il avait toujours une seule idée en tête, a-t-il assuré, « celle de bien servir les citoyens et de faire progresser et rayonner la Ville de Drummondville. »

 

M Alexandre Cusson, Maire de Drummondville, point de Presse © Vidéo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

C’est donc après six années fort remplies qu’Alexandre Cusson quittera ses fonctions de maire de la Ville de Drummondville, le 31 janvier prochain. Monsieur Cusson a profité de ce dernier conseil municipal avant son départ pour saluer le travail des gens qui ont collaboré avec lui de près et de loin au cours des dernières années.

Il a également tenu à remercier les citoyens qui lui ont fait confiance. Visiblement ému, mais persuadé d’avoir pris les bonnes décisions pour la ville qu’il dirigera encore dix jours, le maire a dressé un bilan positif de ses réalisations. C’est avec fierté qu’il lèguera au futur maire une ville qui a su progresser et se tailler une place enviable parmi les grandes villes du Québec au fil de ses deux mandats.

Le maire, Alexandre Cusson, s’est assuré, au cours des derniers mois, de boucler l’ensemble de ses dossiers en cours avant de quitter ses fonctions, confirmant du même coup que son départ le 31 janvier prochain avait pour but de se consacrer à la course à la chefferie du Parti libéral du Québec.

« Je me considère privilégié d’avoir occupé cette fonction au cours des six dernières années. Ma principale préoccupation fut de bien représenter et servir les citoyens, en plus de rassembler les acteurs autour de décisions porteuses pour notre ville. Je souhaitais plus que tout faire rayonner Drummondville, la rendre plus accueillante et la faire progresser dans tous les secteurs dans lesquels je pouvais avoir une influence à mon palier de gouvernement. »

Une motion de reconnaissance a par ailleurs été ajoutée à l’ordre du jour afin de saluer et de reconnaître le travail d’Alexandre Cusson, motion qui a été prononcée par Monsieur Yves Grondin, qui occupera par ailleurs le siège de Monsieur Cusson par intérim après son départ. Yves Grondin tenait à souligner le travail et l’apport du maire tout au long de ses mandats, autant comme maire que comme président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ). Cette équipe marquera à coup sûr les archives et l’histoire de la Ville de Drummondville.

Des réalisations importantes

Un regard sur les réalisations du maire Cusson ne laisse aucun doute sur les améliorations apportées à la qualité de vie de cette ville. C’est avec fierté que nous avons vu l’arrivée du campus de l’UQTR, en 2016, un projet déjà entamé,  mais qui a demandé une continuité et des efforts supplémentaires pour en achever la mise en œuvre. L’ajout d’un deuxième campus en cours de mandat fut un autre grand accomplissement, tout comme l’inauguration de la bibliothèque municipale, qui bat des records de fréquentation. Au chapitre des améliorations touchant directement les citoyens, mentionnons le financement du centre sportif Girardin, la Promenade citoyenne, les célébrations du 200e, les Jeux du Québec, le D31, la boucle Pierre Lavoie, la classique hivernale et plusieurs autres activités destinées à la population, qui sont au nombre des résiliations ayant fait de Drummondville une ville active où il fait bon vivre. Il est également important de faire mention des innombrables dossiers concernant le bien commun de la ville, qu’il s’agisse d’urbanisme ou de projets de citoyens, pour lesquels le maire Cusson aura laissé une empreinte inoubliable dans la communauté.

Quelques-unes des contributions et réalisations importantes du maire Alexandre Cusson @ Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Discours intégral prononcé par le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, le 20 janvier 2020, à l’occasion de la remise de la lettre de démission de son poste de maire @ Crédit vidéo Vingt55

 

Concitoyennes, concitoyens,

Collègues du Conseil,

Membres de la fonction publique,

Mesdames, Messieurs,

 

Comme vous le savez, je préside ce soir ma dernière séance du Conseil municipal de la Ville de Drummondville.

Tel que vient de le mentionner notre greffière, je quitterai officiellement mes fonctions le 31 janvier prochain.

Au cours des prochains jours, je me consacrerai donc principalement à la transition avec le maire suppléant laissant à mes collègues les

Je me considère privilégié d’avoir occupé cette fonction au cours des six dernières années.

Six années au cours desquelles, je me suis efforcé de toujours placer le citoyen au cours de nos préoccupations, de nos réflexions et de nos décisions.

Six années au cours desquelles j’ai voulu rassembler les forces vives de notre milieu autour d’objectifs partagés, de solutions consensuelles et de réalisations porteuses pour notre Ville.

Six années au cours desquelles j’ai voulu qu’ensemble nous privilégions un lien direct avec la population, par des communications fréquentes, transparentes et modernes.

Six années au cours desquelles j’ai voulu faire rayonner notre Ville, la faire découvrir et la rendre toujours plus attrayante, plus ouverte, plus humaine.

L’avenir nous démontrera avec plus de recul l’empreinte que nous aurons laissée sur Drummondville.

Cependant, je ne saurais passer sous silence quelques-uns des dossiers qui me rendent particulièrement fier au moment de jeter un premier regard sur les six dernières années :

         ⁃        Évidemment, je pense en premier lieu à la concrétisation du campus universitaire de Drummondville en 2016, après, il faut le dire, quelques hésitations gouvernementales ; puis l’annonce, moins de 4 ans après l’ouverture de ce campus, de la construction du deuxième pavillon ;

         ⁃        la construction de notre nouvelle bibliothèque publique qui connaît un vibrant succès à tous égards ;

         ⁃        L’obtention du financement et la mise en route du projet de centre sportif multifonctionnel intérieur, le Centre sportif Girardin qui ouvrira ses portes en 2021 ;

         ⁃        La concrétisation du projet de promenade cyclo-piétonne le long de la Saint-François, la Rivia ;

         ⁃        Les célébrations remarquables du bicentenaire de fondation de notre Ville devenues fer de lance de multiples événements au cours des cinq dernières années: Jeux du Québec, le Challenger de tennis Banque Nationale, le D31, la boucle du Grand défi Pierre Lavoie, la classique hivernale de la LHJMQ, puis des activités toujours plus vivantes pour notre population comme le défilé de Noël et la programmation bonifiée de la Place Saint-Frédéric pendant la période estivale ;

         ⁃        Le leadership incontestable qu’assume, au Québec, la Société de développement économique de Drummondville en matière d’attraction de main d’oeuvre ;

         ⁃        Les initiatives de nos services pour toujours mieux répondre aux attentes de la population en matière de communication : info-citoyen, déploiement prochain du guichet unique (311);

         ⁃        Puis, comment passer sous silence, les initiatives de notre Ville en matière environnementale au cours des 6 dernières années, si ce virage devra inévitablement s’amplifier au cours des prochaines années, je suis satisfait de nos réalisations;

         ⁃        Finalement, je me réjouis de constater que la Ville de Drummondville est un collaborateur plus efficace, plus présent, qu’elle ne l’a jamais été, auprès de ses partenaires communautaires, de ses alliés sociaux, économiques, locaux et régionaux … seul on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin …

Maintenant, je ne saurais passer sous silence, la très grande collaboration, l’efficacité redoutable et la loyauté indéfectible de celles et ceux qui m’ont entouré pendant ces six ans.

Mes premiers mots iront à nos citoyennes et à nos citoyens dont l’appui constant aura toujours été ma principale source d’inspiration. Merci pour cette complicité, cette franchise, cette reconnaissance, ce presque amour, que j’ai toujours ressentis et appréciés. Merci d’être fiers de votre ville et de l’aimer.

Dans notre équipe, je pense d’abord à mon adjointe, Nancy Leclerc, dont la patience, le sens de l’organisation et l’empathie ont été plus qu’appréciés.

Puis à notre directeur général, Francis Adam, un allié exceptionnel; de toute ma carrière, je n’ai jamais côtoyé un gestionnaire aussi efficace dans les suivis qu’il apporte aux demandes ou aux questions qui lui sont soumises. Nous avons formé un tandem professionnel qui me manquera; un tandem comme nous n’en rencontrons qu’une seule fois dans une carrière. La structure que Francis a mis en place au cours des dernières années aura permis de rendre notre organisation plus efficace, plus agile et plus professionnelle.

Je remercie également Claude Proulx qui a assumé cette fonction au début de mon mandat à la mairie.

Merci à ceux qui ont été à mes côtés à titre de directeurs de cabinet, Sébastien Lépine, Mathieu Audet et Tristan Deslauriers. Votre présence, souvent sept jours sur sept, et à des heures matinales ou tardives, m’aura permis de me dépasser et de donner le meilleur de moi-même. L’expérience de Sébastien Lépine, la constante préoccupation citoyenne de Mathieu Audet et la détermination de Tristan Deslauriers auront fait de moi un meilleur maire.

Au total, ce sont 16 conseillères et conseillers avec qui j’aurai eu l’occasion de collaborer au cours de mon passage à la mairie. Je tiens à vous remercier, chacune, chacun, pour le travail accompli au bénéfice de nos concitoyennes et concitoyens. Je peux confirmer que vos élu-e-s font ce travail pour les bonnes raisons, animés par des objectifs nobles et pertinents. Continuez d’aborder les échanges avec respect et détermination. Affirmez votre vision d’avenir, n’ayez pas peur des divergences, elles ne peuvent que vous guider vers de meilleures décisions. Vous me manquerez.

Dans son quotidien, un maire est appelé à collaborer avec les différents services de la Ville, par l’intermédiaire des membres de la direction. La nature de mes fonctions m’a évidemment amené à œuvrer plus étroitement avec certains d’entre eux, d’entre elles.

Des remerciements très sentis pour vous Maître Ouellet qui êtes une greffière exceptionnelle, tant par vos connaissances, par votre expertise que par votre souci d’efficacité et de simplicité.

Le directeur des finances constitue également un collaborateur de tous les instants. Merci M. Carignan pour votre souci du détail et pour la qualité de vos suivis. Votre prudence et votre clairvoyance servent bien la population drummondvilloise.

Je souhaite également souligner le travail de toute l’équipe du service des communications. Une équipe dynamique appelée à intervenir régulièrement et à collaborer au quotidien avec le cabinet du maire. L’évolution de votre service a été remarquable au cours des dernières années et vous n’y êtes évidemment pas étrangers. Je vous en remercie sincèrement, en ayant une pensée toute spéciale pour celui qui a assumé la direction du service pour la majeure partie de mon mandat à la mairie, Maxime Hébert Tardif.

Merci à l’ensemble de nos cadres et de notre fonction publique, les cols blancs, les cols bleus et les membres du service de sécurité incendie. Je peux affirmer sans hésitation que l’équipe de la Ville de Drummondville se distingue par ses compétences, son dévouement, et sa fierté à l’égard de notre municipalité. Votre travail nous inspire et continue d’amener Drummondville toujours plus loin.

J’aurai l’occasion au cours des prochaines semaines, de saluer plusieurs de nos partenaires lors des dernières rencontres que j’aurai avec eux, mais je tiens à les remercier devant vous ce soir, et particulièrement toute l’équipe de la Société de développement économique de Drummondville et son directeur général, Martin Dupont, celle du Drummondville Olympique et sa directrice générale Carolyne Marcoux, puis le Réseau aquatique Drummondville et sa directrice générale Lucie Roy.

Les prochaines années regorgeront de défis pour Drummondville :

         ⁃        la poursuite de son développement dans une perspective de plus en plus durable, toujours moteur d’une économie forte dont les citoyennes et citoyens sont les premiers bénéficiaires ;

         ⁃        l’inévitable virage démographique propulsé par le vieillissement de la population et l’intégration de plus en plus de nouveaux arrivants ;

         ⁃        le développement de l’économie numérique et ses impacts indéniables sur nos vies, celles de nos commerces, de nos industries et sur la fiscalité municipale ;

         ⁃        le défi climatique et la nécessité de toujours mieux protéger notre environnement ;

         ⁃        puis, le développement constant des infrastructures sportives, culturelles ou de loisir, certes, mais également des infrastructures de services, comme l’eau potable, les infrastructures souterraines et les infrastructures routières.

C’est comme ça que Drummondville créera du bonheur.

Pour y arriver, la concertation sera encore plus incontournable; les organismes, les groupes de citoyens seront appelés à collaborer davantage, à collaborer mieux… et la Ville et ses mandataires devront donner l’exemple.

A mon successeur, je souhaite toute l’énergie nécessaire pour relever ce défi exigeant mais combien enivrant. Je souhaite des collaborateurs, des collaboratrices, vrais, animés par des motifs sincères … et des supporteurs qui le sont tout autant …

Pour vous Monsieur Grondin qui prendrez la relève dans quelques jours, j’espère le meilleur et vous assure de toute ma reconnaissance pour le soutien et la loyauté dont vous avez fait preuve depuis mon entrée en fonction, et même avant, et principalement à titre de maire adjoint depuis près de 4 ans.

Aux Drummondvilloises et aux Drummondvillois, je souhaite toujours plus de succès, toujours plus de bonheur,

Je quitte avec le sentiment du devoir accompli … avec la conviction d’avoir pris davantage de bonnes que de mauvaises décisions, mais surtout avec la certitude au cœur d’avoir pris chacune d’elles au meilleur de mes connaissances, convaincu qu’elles allaient ultimement être favorables au plus grand nombre de mes commettants.

 

En terminant, j’aimerais vous dire une dernière chose.

Au moment de quitter ce poste qui m’a rendu heureux, sans aucune certitude sur ma destination finale, je tiens à vous dire que, quels que soient la fonction, les défis ou les endroits où cette vie me mènera…  J’aurai toujours Drummondville tatouée sur le cœur, j’aurai toujours Drummondville en tête !

Aujourd’hui, j’invite les Drummondvilloises et les Drummondvillois, les Québécoises et les Québécois, à prendre un nouveau départ !

Merci !

 Alexandre Cusson, Maire de Drummondville 20 janvier 2020        

Une transition assurée par le maire suppléant

Comme le stipule la Loi sur les cités et villes, le maire suppléant, M. Yves Grondin, assurera l’intérim à compter du 1er février 2020. M. Grondin agira à titre de maire par intérim et veillera au bon fonctionnement de l’administration municipale, en continuité et de concert avec le directeur général de la Ville M. Francis Adam.

Une élection partielle à la mairie en préparation par le Service du greffe

À compter de la vacance du poste de maire, le Service du greffe de la Ville dispose de quatre mois pour organiser et tenir le scrutin municipal partiel. La Loi sur les élections et les référendums indique que c’est le rôle de la greffière de proposer une date d’élection au conseil municipal, qui devra ensuite l’entériner

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon