Le paiement minimum sur les cartes de crédit sera à 3 % du solde à compter du 1er août

Le paiement minimum sur les cartes de crédit sera à 3 % du solde à compter du 1er août
Il continuera ainsi graduellement à augmenter chaque année pour atteindre 5 % du solde en 2025

DRUMMONDVILLE

Le 1er août prochain, le seuil minimal exigé à titre de versement minimal périodique sur une carte de crédit augmentera d’un demi-point de pourcentage, pour s’établir à 3 % du solde de la carte. Il continuera ainsi graduellement à augmenter chaque année pour atteindre 5 % du solde en 2025.

Ces changements font partie des mesures adoptées par le gouvernement pour prévenir l’endettement. L’Office de la protection du consommateur tient à rappeler que les associations de consommateurs offrent des services gratuits et confidentiels aux personnes qui vivent des difficultés financières. Le fait d’arriver difficilement à faire le paiement minimum sur ses cartes de crédit peut être un signal pour demander conseil à une telle association.

Rappelons que ces mesures sont entrées en vigueur le 1er août 2019. Depuis cette date, tout nouveau contrat de carte de crédit doit prévoir un versement minimal qui ne peut être inférieur à 5 % du solde.

Faits saillants :

Rembourser davantage que le minimum sur une carte de crédit permet au consommateur de faire des économies importantes sur les frais de crédit. Par exemple, pour un solde de 1 000 $ sur une carte dont le taux de crédit est à 19,9 %, un consommateur qui ferait un versement minimal de 2,5 % rembourserait sa dette en 14 ans et 7 mois, en payant des frais de crédit de 1 443,99 $. Pour un versement minimal de 5 %, il rembourserait son dû en 6 ans et aurait à payer 441,87 $ en frais de crédit.

Il est avantageux de payer le solde de sa carte de crédit chaque mois, car aucuns frais de crédit ne sont alors applicables.

La page Web Paiement minimum : intérêt$ maximum$ offre un calculateur qui permet notamment, pour un solde donné sur la carte de crédit, de voir le coût total des frais de crédit et le temps qu’il faudra pour rembourser la dette.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon