Le Parrainage Civique: Des organismes œuvrant pour la différence veulent être mieux soutenus

Le Parrainage Civique: Des organismes œuvrant pour la différence veulent être mieux soutenus
De gauche à droite: avant- première rangée : Solange Sourdif, Parrainage Civique Lanaudière; Chantal Lavallée, Parrainage Civique des MRC d'Acton et des Maskoutains ( également présidente du regroupement). 2e rangée: Lucie Gasçon, Parrainage Civique Vaudreuil-Soulange. 3e rangée: Hugo Savard-Dolbec. et Monique Maltais, Centre du Parrainage Civique de Québec; Sébastien Schneeberger, député Drummond-Bois-Francs, Michel Gouin, Parrainage Civique Drummond & trésorier du regroupement; Mélanie Gauthier du Parrainage Civique Vaudreuil-Soulange et administratrice au regroupement; Loc Cory, directeur général du regroupement québécois du Parrainage Civique. | © Photo offerte

DRUMMONDVILLE

Des représentants de différents organismes de Parrainage Civique au Québec, dont le directeur général de Drummond, Michel Gouin, ont eu le plaisir de rencontrer Sébastien Schneeberger, député de Drummond-Bois-Francs, à l’Assemblée nationale du Québec, le mercredi 6 février.

À cette occasion, la délégation a  pu présenter au député Schneeberger le travail, les réalités et les préoccupations de l’organisme:

Les domaines d’action du Parrainage Civique sur des enjeux d’Accessibilité Universelle des membres vivant avec une incapacité (intellectuelle, physique, problématique de santé mentale).

Les difficultés et incompréhensions liées au Programme de Soutien aux Organismes Communautaire (PSOC).

À défaut de mesures budgétaires significatives pour le communautaire en santé et services sociaux, un rehaussement de l’indexation du PSOC à hauteur de 3,25%.

Comme l’a déclaré Chantal Lavallée, présidente du Regroupement Québécois du Parrainage Civique, et directrice générale du Parrainage Civique des MRC d’Acton et des Maskoutains, «Nous parlons pour une frange de la population qui est trop souvent oubliée et négligée par la population en elle-même et la classe politique.»

 

Les organismes de Parrainage Civique au Québec ont aussi eu l’occasion de présenter une importante revendication portée par l’ensemble des 3000 organismes communautaires du Québec en santé et services sociaux, dans le cadre de la campagne CA$$$H, soit: de rehausser significativement le financement à la mission globale du Programme de soutien aux organismes communautaires, en injectant 355 millions de dollars de plus par année, afin de répondre aux besoins de base des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux.

«Le chiffre demandé paraît gros. Mais si le gouvernement accordait le 355 millions de dollars revendiqués pour combler les besoins actuels des groupes communautaires, ces subventions représenteraient que 2,35% du budget annuel du Ministère de la Santé et des Services sociaux. Pour le trésor public, c’est un tout petit montant. Mais pour les organismes, qui font face à des besoins toujours plus criants sur le terrain, cela ferait une immense différence!» souligne Monique Maltais, directrice du entre de Parrainage Civique de Québec.

Le RQPC invite la population à visiter son site Internet www.parrainagecivique.com ainsi que celui de la campagne CA$$$H, pour en savoir davantage : trpocb.org/campagnecasssh

Les représentants du Parrainage Civique ont pu également rencontrer:

Mario ASSELIN , Député de Vanier–Les Rivières , Coalition avenir Québec

Ian LAFRENIÈRE, Député de Vachon, Coalition avenir Québec

Marie-Claude NICHOLS, Députée de Vaudreuil, Parti libéral du Québec

Marilyne PICARD, Députée de Soulanges, Coalition avenir Québec

Sol ZANETTI, Député de Jean-Lesage, Québec solidaire

 

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment