Le Salon Littéraire Drummond fracasse un record d’assistance et permet de soutenir la communauté locale

Le Salon Littéraire Drummond fracasse un record d’assistance et permet de soutenir la communauté locale
Succès de fréquentation du premier Salon littéraire Drummond et des retombées dans la collectivité

DRUMMONDVILLE

Succès de fréquentation du premier Salon littéraire Drummond et des retombées dans la collectivité, un salon littéraire qui permet d’aider et de soutenir Intro Drummond, un geste de générosité pour la communauté locale

Succès de fréquentation du premier Salon littéraire Drummond et des retombées dans la collectivité @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

121 auteurs étaient sur place : roman noir, horreur, policier, fantastique, romance, poésie et littérature jeunesse s’étaient donné rendez-vous pour le premier salon littéraire drummondvillois.

Le célèbre auteur de L’Avenir Alain Labonté, tout comme Mme Jocelyne Cazin, était au nombre des nombreuses personnalités littéraires et auteurs venus à la rencontre des citoyens et amateurs de livres de toutes sortes.

Plus de 500 visiteurs étaient au rendez-vous, jeunes et moins jeunes pour ce premier Salon Littéraire Drummond. Ce nombre record va bien au-delà des prévisions, tandis que l’événement coïncidait avec la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le dimanche 23 avril. Une prochaine édition est déjà prévue pour 2024.

Des auteurs d’ici et d’ailleurs ont participé à ce rendez-vous et ont également fait don d’une partie de leurs ventes afin de soutenir l’organisme IntroDrummondville. En effet, les fonds remis à IntroDrummondville totalisent 800 $, selon les informations reçues. Les montants provenaient autant des profits de la vente des entrées, mais aussi de dons volontaires de la part des auteurs, qui ont également remis un dollar par livre vendu.

Mme Jocelyne Cazin, auteure invitée, a généreusement bonifié l’offre en remettant pour sa part 5 $ par transaction afin de soutenir l’initiative.

Un impact ultérieur de 1 600 $ à 2 400 $ lors de la revente, les 29 et 30 avril, de livres déjà lus.

Le SLD a récolté 800 livres, emballés sur place par Scouts Drummondville. Les citoyens et citoyennes qui apportaient au moins 5 livres à la revente obtenaient leur entrée gratuite. Pour la librairie Tourne la Page, les bénéfices et profits seront partagés entre Scouts Drummondville et le Centre communautaire Drummondville-Sud, là où se tenait la ruche bourdonnante.

Un salon littéraire qui permet d’aider et de soutenir Intro Drummond, un geste de générosité pour la communauté locale

Les deux organisateurs Lou Benedict et Ben Morris avaient choisi IntroDrummondville comme organisation bénéficiaire. Ainsi, ils ont pu remettre un chèque de 800 $ qui permettra à l’organisme IntroDrummondville de défrayer les frais d’inscription de jeunes nouveaux arrivants à des activités de loisirs artistiques, culturels et sportifs.

Le député Martin Champoux, qui a tenu à saluer et à encourager l’initiative citoyenne qui a porté ses fruits, a lui aussi offert une contribution.

« Une belle façon de contribuer à leur épanouissement dans notre société! » a fait savoir le député du Bloc Québécois dans Drummond.

Ainsi, le premier Salon littéraire de Drummondville a non seulement attiré les foules, mais aussi permis d’annoncer une prochaine édition, prévue pour 2024.

Succès de fréquentation du premier Salon littéraire Drummond et des retombées dans la collectivité !

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×