Les élus municipaux invités à poser des gestes pour la persévérance scolaire

Les élus municipaux invités à poser des gestes pour la persévérance scolaire
Laurent Duvernay-Tardif est le porte-parole des Journées de la persévérance scolaire 2019. | © Photos de ce texte offertes.

DRUMMONDVILLE

 À l’occasion des Journées de la persévérance scolaire (JPS) qui se déroulent jusqu’au 15 février, la Table régionale de l’éducation Centre-du-Québec (TRECQ) accueillait à Drummondville le porte-parole des JPS, Laurent Duvernay-Tardif. Le sportif émérite et universitaire accompli représente sans aucun doute un modèle de persévérance pour les jeunes mais aussi, pour l’ensemble de la population.

Le maire de Drummondville et président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Alexandre Cusson a tenu à joindre sa voix à la sienne pour lancer un message de mobilisation aux élus municipaux du Québec. Leur but: les inciter à poser des gestes concrets pour la réussite éducative.

Agir pour la persévérance scolaire

«Le milieu de l’éducation a bien sûr son rôle à jouer, mais l’écosystème des jeunes et moins jeunes peut faire toute la différence », mentionne le footballeur professionnel et diplômé en médecine, Laurent Duvernay-Tardif.

Les municipalités peuvent agir concrètement et avoir une influence sur la persévérance scolaire. «Par exemple, une municipalité qui aménage des espaces verts, qui offre des installations sportives accessibles à la population, l’accès à des activités de lecture à la bibliothèque: ce sont toutes des mesures qui peuvent faire une différence dans la réussite éducative des jeunes. J’en profite d’ailleurs pour remercier les municipalités pour toutes ces initiatives qu’elles mettent de l’avant et les encourager à poursuivre leurs actions», a ajouté le porte-parole des JPS.

 

C’est d’ailleurs ce message que le président de l’UMQ, Alexandre Cusson, a livré aux élus. «Par notre pouvoir décisionnel et notre vision du développement, nous avons la possibilité d’être des facilitateurs pour la relève en lui offrant un environnement favorable à sa réussite. En tant qu’élu, nous devons garder ce rôle en tête lors du développement de projets pour nos communautés et lors de chaque prise de décision. Nous pouvons faire une réelle différence pour les jeunes et moins jeunes », mentionne-t-il.

«Les parents doivent encourager leur enfant et le soutenir dans les périodes difficiles. Les employeurs doivent pour leur part éviter de surcharger leurs employés-étudiants et surtout, les laisser compléter leur parcours avant de les embaucher à temps plein », mentionne le président de la TRECQ Alain Desruisseaux.

Il ajoute: «En période de rareté de main-d’œuvre, il importe d’agir afin que le plus grand nombre de personnes atteigne une diplomation, peu importe le niveau. C’est un enjeu important si l’on veut compter sur une relève qualifiée. C’est notre future main-d’œuvre, ce sont nos citoyens de demain», soutient M. Desruisseaux.

Des gestes à l’année

«Les Journées de la persévérance scolaire, c’est une semaine de rassemblements et de célébrations pour souligner l’importance de soutenir la réussite éducative. Au-delà de l’événement, ces gestes doivent se poursuivre tout au long de l’année», rappelle le porte-parole des JPS Laurent Duvernay-Tardif.

 

Guy Levasseur
Guy Levasseur
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment