Les pompiers de Durham-Sud interviennent dans un incendie de résidence

Les pompiers de Durham-Sud interviennent dans un incendie de résidence
| © Photos de ce texte Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

Images Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE

Une femme et un homme sont présentement hospitalisés suite à un incendie de résidence sur la rue principale de Durham-Sud près de Drummondville. Ce sont les voisins, constatant une importante quantité de fumée, qui ont contacté les autorités vers 3 h 20 dans la nuit de mercredi 26 décembre, déclenchant une intervention rapide des pompiers.

Les pompiers ont assisté une femme et un homme alors que les premiers sapeurs, dirigés par un voisin, ont rapidement investi la résidence à la recherche des deux occupants, alors que la fumée et les flammes se propageaient dans la demeure.

 

Gaston Manseau, directeur incendie de Durham-Sud | Photo Éric Beaupré

«Une femme septuagénaire et son fils ont tous deux été gravement incommodés par la fumée», explique le directeur incendie de Durham-sud Gaston Manseau.

«La femme et l’homme ont été transportés à l’Hôpital Sainte-Croix et leur état de santé respectif semblait précaire à leur départ en raison de l’inhalation importante de fumée», a-t-il expliqué.

La dame présentait la condition la plus précaire et celle-ci a été conduite, en raison de ses brûlures, vers un centre hospitalier de Montréal où elle est maintenue dans un coma artificiel et dans un état stable selon les autorités médicales.

Une quarantaine de pompiers sont intervenus au plus fort de l’incendie explique ce dernier qui dès son arrivée sur place a demandé en aide supplémentaire les pompiers des municipalités d’Acton Vale, Wickham,  l’Avenir en plus de ceux de la municipalité de Durham-Sud.

L’incendie de structure s’est propagé par l’intérieur et l’intervention des sapeurs a permis de limiter les dégâts à la demeure. La résidence et le commerce avoisinants ont été préservés par l’attaque préventive effectuée par les sapeurs.

Le SIUCQ a été demandé sur place le temps de fournir assistance aux intervenants et aux pompiers lors de l’intervention.

Aucun avertisseur en fonction

«L’incendie aurait pris naissance au sous-sol causé par le poêle à bois laissé allumé pour la nuit», explique M Manseau.

«La maison est une perte totale et nous avons dû faire appel à une pelle mécanique pour détruire les murs et la structure qui risquaient de s’effondrer. Une quarantaine de pompiers ont combattu les flammes.

Selon les premiers constats, il n’y avait pas de détecteur en fonction dans la résidence.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment