L’Escarpé fête son premier anniversaire et un employé met sa tête à prix pour Leucan

L’Escarpé fête son premier anniversaire et un employé met sa tête à prix pour Leucan
À l'ouverture il y a un an: Martine Perreault du cabinet du ministre André Lamontagne, Lysandre Beauchemin et Simon-Louis Pépin, co-propriétaires de L’Escarpé et Catherine Lassonde, conseillère municipale de Drummondville.| © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

L’Escarpé fête son premier anniversaire le samedi 8 décembre, et pour l’occasion, vous êtes tous et toutes invités à venir vous dégourdir les doigts et essayer les différents blocs!

L’Escarpé s’implique pour l’occasion auprès de Leucan et du Défi tête Rasé

Le centre d’escalade de Drummondville profitera de cette vitrine pour faire une levée de fonds au profit de Leucan.

Ainsi, 5 $ seront remis à la cause pour chaque entrée vendue. Le clou de la journée culminera à 16 h avec le don de cheveux recueillis lors du «Défi tête rasée» d’un employé qui sera réalisé en direct parmi tous les grimpeurs et curieux !

Que ce soit pour soutenir le «Défi tête rasée» ou pour se mesurer aux parcours d’escalade, L’Escarpé a un défi à ta hauteur !

«Cette première collaboration avec Leucan est une façon de nous impliquer davantage auprès notre communauté. En effet, c’est Jacob qui nous a lancé le défi de faire une levée de fonds pour Leucan, ce que nous avons accepté avec plaisir !» affirme Lysandre Beauchemin, co-propriétaire du centre d’escalade.

Il sera également possible de l’encourager dans sa campagne le jour de l’événement, puisque le but est d’amasser un total de 2000 $.

Rencontré sur place Jacob Demers explique son implication et sa motivation qui sont bien personnelles:

 

Tous les dons petits ou grands sont importants, à la hauteur de vos possibilités  

Les dons en argent ou les transferts via la plateforme web de la fondation seront acceptés à L’Escarpé le samedi 8 décembre.

D’ailleurs, le journal web Vingt55 a accepté de s’impliquer en remettant 1 $ supplémentaire sur chaque entrée vendue durant la journée. «Il n’y a pas de petits dons devant un effort et élan de générosité, le Vingt55 ajoute une modeste contribution et invite les entreprises à faire de même ou à faire un don, petits ou grands, sur place ou via le lien de la campagne: https://bit.ly/2FR8yrd

L’Escarpé est le premier centre d’escalade qui a vu le jour sur le territoire centricois. Il offre aux jeunes et moins jeunes une cinquantaine de parcours adaptés pour les débutants comme pour les expérimentés.

Ayant à cœur l’accessibilité de ce nouveau sport dans la région de Drummondville, on y découvre une communauté de grimpeurs accueillante où l’on y encourage le dépassement de soi.

Rappelons que le bloc est une discipline de l’escalade qui se pratique sans corde ni harnais puisque les murs font 16 pieds de haut et que d’épais matelas sont conçus pour amortir les chutes.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment