L’exposition-encan «Parle-moi d’amour Drummondville» est présentée jusqu’au 30 janvier

L’exposition-encan «Parle-moi d’amour Drummondville» est présentée jusqu’au 30 janvier
| © Photos Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Vingt55 était présent au vernissage de l’exposition-encan Parle-moi d’amour Drummondville qui est présentée jusqu’au 30 janvier à la Maison des arts Desjardins de Drummondville. Son porte-parole et président d’honneur, Alain Labonté, a une fois de plus porté la cause d’une belle façon et s’est entouré d’un comité qui donnera, encore cette année,  l’amour nécessaire à la cause des Impatients.

Présents à Drummondville depuis 2011, les Impatients offrent gratuitement aux personnes ayant des problèmes de santé mentale, des ateliers qui encouragent la pratique artistique comme moyen de socialisation, en brisant l’isolement et permettant une amélioration de la qualité de vie de plusieurs personnes.

Du 15 au 30 janvier, prend place la 5e édition de l’exposition-encan qui réunit plus de 80 œuvres d’artistes, d’Impatients et des dons de collectionneurs.

Kim Thúy et de nombreux autres artistes ont offert une œuvre mise à l’encan pour la cause des Impatients.

Les profits de l’encan seront remis aux ateliers des Impatients, soutenus par le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec et qui sont offerts à la Maison des arts Desjardins de Drummondville.

Caroline Joubarne et Johanne Blanchard, également portes-paroles des Impatients, ont signifié devant la centaine de convives présents pour l’événement, l’importance de soutenir la cause des Impatients

Les membres du comité d’honneur présents n’ont pas manqué de démontrer leurs appuis, une fois de plus qui sont grandissants, en offrant leur aide inconditionnelle.

Ainsi, Jenny Charron, enseignante au Collège St‑Bernard; Brian Illick, propriétaire des Café Morgane et des Vallons de Wadleigh; Solange Lebel, propriétaire de la Galerie d’art Solange Lebel; Serge Manseau, travailleur social, psychothérapeute; Marie-Claude Parent, chef du département régional de psychiatrie au CIUSSS MCQ; Marie-Pierre Simoneau, directrice générale et artistique à la Maison des arts Desjardins Drummondville sont venus tour à tour au micro ainsi que rencontrer les gens, afin de porter la cause des Impatients.

Le Vingt55 vous invite à visiter la galerie d’Art de la Maison des arts Desjardins de Drummondville jusqu’au 30 janvier et à assister la soirée de clôture unique.

La soirée de clôture du 30 janvier se tiendra avec un «encan crié» d’une dizaine d’œuvres dès 17 h 30 à la Maison des arts Desjardins de Drummondville.

Pour plus de détails sur l’exposition Parler moi d’amour, le Vingt55 vous invite à consulter la page afin de connaître les œuvres mises à l’encan et ainsi soutenir la cause.

http://parlemoidamour.impatients.ca/fr/drummond/?fbclid=IwAR1ziG9vO9wotrx-1uWU4Nv8a-ZPJDxcR8v0X7qHspo9fTyBa9EJ88swfZM

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment