L’exposition-encan Parle-moi d’amour se déroulera du 15 au 30 janvier

L’exposition-encan Parle-moi d’amour se déroulera du 15 au 30 janvier
| © OEuvre de Julie Béland, 2017 / Collection Les Impatients

DRUMMONDVILLE

L’exposition-encan Parle-moi d’amour Drummondville revient pour une 5e édition du 15 au 30 janvier.

Le public est ainsi invité à la Galerie d’art Desjardins Drummondville. L’événement a pour objectif de soutenir les activités des Impatients de la région, soutenus par le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Plus de 80 œuvres d’artistes, d’Impatients et de collectionneurs seront mises en vente par le biais d’un encan silencieux.

C’est une occasion unique de se procurer des œuvres d’artistes reconnus sur la scène locale et internationale tels que Martine Bertrand – artiste multidisciplinaire, elle œuvre depuis plus de 25 ans dans le design de costumes, elle a dessiné et créé dans les maisons d’opéra les plus prestigieuses au monde; Claudine Brouillard – artiste en art actuel, directrice du collectif de créatrices Les Glaneuses, elle est très engagée dans le développement culturel de la région du Centre-du-Québec; Cara Carmina – réputée pour son travail d’illustratrice pour livre d’enfants, elle est aussi une artiste textile et pratique le street art; René Derouin – cet artiste unique a développé un art hors des normes, des courants et des institutions, qui a été à plusieurs reprises récompensé; Clémence DesRochers – cette humoriste, auteure et dessinatrice bien-aimée des Québécois est la marraine des Impatients depuis près de 25 ans; Fabiano Kwizera – photographe dont l’exposition Portraits de chez nous est présentée jusqu’au 3 février au Musée national de la photographie de Drummondville; Lousnak – cette artiste multidisciplinaire, qui a exposé en compagnie du célèbre réalisateur Atom Egoyan et joué dans ses films, offre un portrait de la regrettée Lhasa de Sela; Joan Miró – ce célèbre artiste espagnol se passe de présentation!; Sophie Ouellet – elle a participé à plusieurs expositions collectives à travers le monde, son travail solo est présenté dans plusieurs galeries au Canada et en Chine; Rogé – illustrateur, il a remporté les prix du Gouverneur général du Canada en 2006, le New York Times Award en 2014 et le prix des libraires en 2011 et 2013; Kim Thùy – cette auteure, présente dans plus de 25 pays et récipiendaires de 7 prix littéraires, explore une nouvelle forme d’art.

Les Impatients clôtureront l’événement le 30 janvier par un encan crié d’une dizaine d’œuvres.

Le président d’honneur de l’événement, Alain Labonté, auteur, relationniste de presse et ami des Impatients, et les membres du comité d’honneur Jenny Charron, enseignante au Collège Saint‑Bernard, Brian Illick, propriétaire des Café Morgane et des Vallons de Wadleigh, Solange Lebel, propriétaire de la Galerie d’art Solange Lebel, Serge Manseau, travailleur social et psychothérapeute, Marie-Claude Parent, chef du département régional de psychiatrie au CIUSSS MCQ, Marie-Pierre Simoneau, directrice générale et artistique à la Maison des arts Desjardins Drummondville, se mobilisent pour souligner cette cinquième édition de Parle-moi d’amour Drummondville et soutenir la cause de la santé mentale à travers diverses initiatives.

Cette édition réunit les milieux de l’éducation, des affaires et de la santé.

Durant l’événement, il y aura des visites organisées de l’exposition-encan Parle-moi d’amour par des classes du primaire et du secondaire.

Campagne:  Adoptez l’œuvre d’un Impatient, des entreprises sont invitées à visiter l’exposition en primeur et à choisir une œuvre d’un Impatient; Entretien devant public avec Marie-Claude Parent et Alain Labonté sur La petite histoire d’Une âme et sa quincaillerie (27 janvier à 14 h) et Bed in à la Galerie Solange Lebel (2 février).

Pour la Saint-Valentin (14 février), les Café Morgane soutiennent la cause des Impatients en remettant 1 $ par café (breuvage) vendu; promotion par le Fleuriste Bergeron de Drummondville et retour de la campagne J’offre l’amour à ceux qui attendent.

Autres événements à surveiller: Concours d’écriture auprès des élèves du Centre-du-Québec, de la Mauricie et de l’Estrie pour participer au prochain coffret des éditions Les Impatients; Party pyjama littéraire avec les lettres des élèves; et le projet Mille mots d’amour en pot réalisé par des classes du primaire.

Présents à Drummondville depuis 2011, Les Impatients offrent gratuitement aux personnes ayant des problèmes de santé mentale, des ateliers qui encouragent la pratique artistique comme moyen de socialisation, brisent l’isolement et permettent une amélioration de la qualité de vie de plusieurs personnes.


 

Parle-moi d’amour Drummondville 5e édition

Heures d’ouverture: Mardi au dimanche de 13 h à 17 h

Vernissage: 15 janvier dès 17 h

Clôture: 30 janvier dès 17 h 30 (encan crié d’une dizaine d’œuvres)

Maison des arts Desjardins Drummondville: 175, rue Ringuet, Drummondville

Information: 819 477-5518, poste 224

parlemoidamour.impatients.ca

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment