Martin Champoux annonce sa candidature pour le Bloc Québécois dans Drummond

Martin Champoux annonce sa candidature pour le Bloc Québécois dans Drummond
Yves-François Blanchet chef du Bloc Québécois et Martin Champoux candidat à l’investiture du Bloc Québécois dans Drummond @ Crédit Vidéo Eric Beaupré / Vingt55

DRUMMONDVILLE

C’est en présence du chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, que Martin Champoux a annoncé ce matin, en conférence de presse, sa candidature à l’investiture dans la circonscription de Drummond en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain.

Yves-François Blanchet chef du Bloc Québécois et Martin Champoux candidat à l’investiture du Bloc Québécois dans Drummond  @ Crédit Vidéo Eric Beaupré / Vingt55

Personnalité médiatique, et bien connu des amateurs de cuisine, Martin a choisi de se lancer en politique maintenant puisqu’il considère que le Bloc Québécois d’Yves-François Blanchet est le parti le mieux placé pour défendre les intérêts des Québécoises et des Québécois à Ottawa.

« Le Québec n’a jamais eu à ce point besoin d’une représentation forte à la Chambre des communes. Nos différences et nos valeurs ne sont pas respectées. Des positions qui nous sont chères sont regardées avec mépris dans le reste du Canada. Aucun parti ne peut défendre mieux les intérêts du

Québec que le Bloc Québécois. Avec à sa tête un leader positif de la trempe d’Yves-François Blanchet, le Bloc va revenir en force à Ottawa et redevenir le chien de garde de notre identité nationale », a-t-il déclaré, d’un ton convaincant.

« Les qualités humaines de M. Champoux, sa volonté de faire rayonner sa région et son côté rassembleur font de lui un candidat idéal pour le Bloc Québécois dans Drummond. La région est entre de très bonnes mains », a affirmé Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, qui a déjà représenté Drummondville et sa région à titre de député à l’Assemblée nationale de 2008 à 2014.

Yves-François Blanchet chef du Bloc Québécois et Martin Champoux candidat à l’investiture du Bloc Québécois dans Drummond @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55

Qui est Martin Champoux?

Père de deux enfants, affable et près des gens, Martin a évolué dans le monde des médias et des communications pendant une trentaine d’années. Animateur à la radio et à la télévision (Qu’est-ce qui mijote (TVA), What’s cooking (W Network)), il est aussi doté d’un fort caractère entrepreneurial et a été, au fil des années, à la tête d’entreprises dans différents secteurs, notamment en production télévisuelle et en communications.

Pendant une dizaine d’années, il s’est impliqué dans l’organisation de la Classique Soucy-UV Mutuelle, contribuant ainsi au succès de ce grandiose événement annuel au profit de la Fondation Sainte-Croix- Heriot. Plus récemment, en tant que directeur des communications, du marketing et du développement du Village québécois d’antan, il a grandement contribué au nouveau souffle qui anime ce fleuron régional.

« Je suis tombé sous le charme de Drummond au début des années 2000. Depuis, je me suis impliqué ici en participant à une foule d’événements caritatifs au profit de différents organismes. Je suis quelqu’un d’actif, qui aime les plaisirs simples de la vie et le contact avec les gens. Je suis fier de ce qui jaillit de notre région, de nos entreprises, de nos artistes. Nous rayonnons dans tout le Québec! Et je suis fier aussi de tout ce qui fait briller le Québec partout dans le monde. Je suis un fervent nationaliste et la perspective de représenter la région que j’aime tant m’énergise », a affirmé Martin Champoux, tout sourire, ajoutant du même souffle qu’il a envie de « participer à des projets de changements qui laisseront des traces positives pour les prochaines générations ».

Martin profitera des prochains mois pour aller à la rencontre des électeurs de Drummond et s’enquérir de leurs préoccupations afin de préparer la plateforme électorale locale. Il entend également agrandir son équipe de campagne et recruter des bénévoles, notamment par l’entremise de la page Facebook du Bloc Québécois Drummond.

« Je me suis toujours intéressé à la politique. Des occasions se sont présentées au fil des années, mais j’ai toujours laissé passer le train parce que je ne sentais pas que le moment était propice. Mais cette fois-ci, les planètes sont alignées. Sans compter que le Bloc Québécois d’Yves-François Blanchet a le vent dans les voiles. On le sent, on le voit, on le constate sur le terrain », a conclu Martin Champoux, avec le positivisme qui le caractérise si bien.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon