Nouveau projet pour la santé et le bien-être des hommes au Centre-du-Québec

Nouveau projet pour la santé et le bien-être des hommes au Centre-du-Québec
| © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

VICTORIAVILLE

Afin de contribuer à circonscrire une problématique aussi vaste que les perceptions des hommes quant à leurs besoins psychosociaux et de santé et leur rapport à l’accessibilité des services, les Centres de prévention suicide du Centre-du-Québec se sont concertés dans l’élaboration et la création d’un projet commun.

Ce dernier vise le soutien et l’information auprès des hommes, plus particulièrement ceux du milieu agricole, et sera actualisé en collaboration avec les acteurs essentiels de la santé soit les médecins de notre territoire.

L’agriculteur n’a pas nécessairement le réflexe de consulter facilement, mais le médecin reste une personne significative dans leur recherche de soutien et d’accessibilité à soulager leurs problèmes de santé ou de détresse.

Par le biais d’un outil de référence et d’information présenté sous forme d’un calepin de prescription, le médecin pourra, au besoin, remettre ce dernier aux hommes afin de les informer des ressources d’aide existantes, mais nos professionnels seront aussi sensibilisés aux réalités du monde agricole.

Pourquoi ce choix de personnes cibles? C’est que certaines études suggèrent que les hommes, lorsqu’ils se retrouvent en crise importante, préfèrent s’adresser directement aux professionnels concernés, tout en évitant d’en parler à leurs proches.

De plus, par ce projet, nous désirons axer nos actions plus spécifiquement vers le milieu de l’agriculture, car il a été relevé qu’un producteur agricole québécois sur deux souffre d’un niveau élevé de détresse psychologique.

C’est deux fois plus que dans la population québécoise. Aussi, ce serait parmi les agriculteurs que l’on dénombre le plus haut taux de suicide par 100 000 habitants et toute profession confondue.

Étant dans une région comportant une très bonne proportion de producteurs agricoles, nous sommes convaincus qu’il était important d’initier des actions pouvant contribuer à l’instauration d’un filet de sécurité en lien avec la détresse psychologique pouvant mener ces personnes jusqu’au suicide.

Les Centres de prévention suicide du Centre-du-Québec sont convaincus que ce projet en partenariat avec les médecins de notre territoire apportera un effet bénéfique pour prévenir la détresse psychologique auprès des hommes, car ces derniers seront informés des ressources d’aide accessibles et près d’eux.

Ce projet a été rendu possible par une contribution financière à parts égales provenant des deux Centres de prévention suicide du Centre-du-Québec, de l’UPA du Centre-du-Québec et de la Direction de la santé publique du CIUSSS MCQ.

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment