Nouvel hôpital à Drummondville – Une situation et des délais intenables, les médecins lancent un appel aux autorités et à la population

Nouvel hôpital à Drummondville – Une situation et des délais intenables, les médecins lancent un appel aux autorités et à la population
@ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Après douze ans d’attente, les médecins de Drummondville mettent tout en branle pour que le Gouvernement du Québec inscrive le projet de construction d’un nouvel hôpital à Drummondville au Plan Québécois d’Infrastructure 2024-2034 et nomme un chargé de projet d’ici septembre prochain. 

Nouvel hôpital à Drummondville, les médecins lancent un appel aux autorités et à la population © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Face à l’absence de décision des autorités en place, les docteurs René Roux, Benoit Gervais, Steven Miller et Catherine Tétreault, membres du Comité pour un nouvel hôpital à Drummondville, ont démontré l’urgence de la situation par des images des problèmes inhérents à la vétusté de l’Hôpital Sainte-Croix tout en lançant un cri du cœur auprès des autorités et de la population

Les médecins ont sonné l’alarme en 2011

C’est en 2011 que le Conseil des Médecins et Dentistes déposait au Conseil d’administration de l’établissement local un document exposant les lacunes de l’hôpital pour une desserte normale des soins hospitaliers. Les médecins demandaient que le nouvel hôpital soit construit avant 2021.

Rien n’a été fait pour amorcer le processus pour la construction d’un nouvel hôpital. Seule une étude commandée par le CIUSSSMCQ et effectuée par la firme CIM en 2019 soulignait que la structure hospitalière était inadaptée et qu’aucune expansion n’était possible. D’ailleurs le CIUSSSMCQ annonçait en 2020 la possibilité d’un nouvel hôpital à Drummondville. Deux ans plus tard…des promesses, mais rien de concret.

Le docteurs Steven Miller, membre du Comité pour un nouvel hôpital à Drummondville @ Entrevue Vidéo  / Vingt55. Tous droits réservés.

Une situation intenable

Pour les médecins de Drummondville, la construction d’un nouvel hôpital est urgente et il est impensable d’attendre 20 ans avant sa réalisation. Il est impossible de continuer à vivre dans un milieu étroit où la promiscuité des patients favorise la transmission des infections, où les rideaux sont les « remparts » de la confidentialité, où les chaises d’aisance assurent le partage d’odeurs et où plus de 50% des chambres sont à occupation multiple.

Il est impensable pour les professionnels de la santé d’accepter d’œuvrer sans des locaux adéquats afin d’assurer des soins de qualité, un enseignement approprié pour les infirmières et un enseignement universitaire de haut niveau en collaboration, depuis 40 ans, avec l’Université de Sherbrooke. Que faire d’un milieu de travail désuet qui limite la qualité des soins des intervenants en santé ? Les médecins peuvent-ils rester muets dans un hôpital qui vit sa plus importante pénurie de personnel et qui voit son personnel quitter par dizaines ?

L’absence de décision gouvernementale laisse la population en manque de lits, en suroccupation à l’urgence, en situation de promiscuité à la salle d’observation et en surnombre aux cliniques externes.

Il faut oublier le bon vieux réflexe de « rénovation-recyclage » où on jette des centaines de millions de dollars pour une solution éphémère qui ne réglera rien. La seule solution demeure celle demandée depuis plus d’une décennie, soit un hôpital neuf moderne et planifié en fonction des besoins pour les cinquante prochaines années où plus d’une personne sur trois aura plus de 65 ans et où la technologie de pointe fera partie intégrante de notre offre de soins.

Dr Durand Nancy Médecin de famille à Drummondville @ Entrevue Vidéo  / Vingt55. Tous droits réservés.

Un appel aux autorités et à la population

Les médecins ont développé un plan de match pour rejoindre, entre autres, le plus grand nombre de personnes afin de signer une pétition électronique actuellement en ligne. La collaboration de plusieurs organismes locaux et régionaux sera demandée par les membres du Comité pour un nouvel hôpital à Drummondville au cours des prochaines semaines. Le Comité vise plus de 10 000 signataires. Les divers représentants de la population sont appelés à se manifester de différentes façons pour qu’une décision soit prise.

Que ce soit en signant la pétition en ligne ou en contactant directement les députés de notre région, les médecins de Drummondville demandent aux organismes et à la population de se manifester pour faire bouger le Gouvernement du Québec. La construction d’un nouvel hôpital doit se concrétiser le plus tôt possible, avant que des événements malheureux surviennent hors du contrôle des professionnels en santé.

Enfin les médecins de Drummondville se questionnent et s’inquiètent du mutisme actuel des députés concernant l’étude d’opportunité promise ainsi que sur l’absence de démarches concrètes en ce sens. Aussi, ils interpellent de toute urgence la MRC, la Ville, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Drummond, la SDED, la Corporation de développement communautaire et les organismes représentant la population. Ils ont un rôle crucial à jouer pour faire connaître haut et fort les besoins des citoyens relativement à la situation problématique de l’Hôpital Sainte-Croix. Si dans quelques années, une grande partie de la population de Drummond est obligée d’aller chercher ses services ailleurs parce que les professionnels en santé auront quitté la région, que deviendra notre Capitale du Développement?

Cette sortie arrive quelques heures après que la mairesse de Drummondville, Mme Stéphanie Lacoste, a annoncé la nomination des premiers membres de la Coalition pour l’hôpital régional du Centre-du-Québec à Drummondville.

« Je suis très heureuse de la mise en action de cette coalition et de vous présenter les premiers membres qui y siégeront, a affirmé Mme Lacoste. C’est un regroupement composé de professionnels médicaux, d’organismes, d’entreprises de la région, des cinq MRC, d’élus et de citoyens de tous les secteurs qui partagent des préoccupations dans le processus d’aménagement et de réalisation du futur hôpital régional du Centre-du-Québec à venir sur le territoire de Drummondville. Nous sommes prêts à collaborer tous ensemble afin que ce projet se concrétise rapidement, mais également afin d’assurer que les besoins en santé de la population du Centre-du-Québec soient répondus par les instances responsables. » a ajouté la mairesse de Drummondville 

Antoine Tardif, président de la Table des MRC du Centre-du-Québec et maire de Victoriaville appui la Coallition. « Lorsque la mairesse Mme Lacoste nous a interpellés afin de demander aux MRC de siéger à la Coalition, nous avons immédiatement répondu présent. Notre participation est d’autant plus importante afin d’assurer l’accessibilité et l’amélioration des soins de santé de proximité. Nous allons établir une liste de projets prioritaires en santé pour les cinq MRC du Centre-du-Québec et nous assurer que ceux-ci seront réalisés. Il faut travailler main dans la main pour que la population du Centre-du-Québec ait accès à des soins de santé de qualité partout dans la région », a également précisé Antoine Tardif,

Le docteur René Roux, membre du Comité pour un nouvel hôpital à Drummondville @ Entrevue Vidéo  / Vingt55. Tous droits réservés.

Nouvel hôpital à Drummondville, les médecins lancent un appel aux autorités et à la population © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×