«On a besoin de toi, c’est urgent!»: L’UMQ en mission en France pour contribuer à résorber les besoins en main-d’œuvre des municipalités

«On a besoin de toi, c’est urgent!»: L’UMQ en mission en France pour contribuer à résorber les besoins en main-d’œuvre des municipalités

MONTRÉAL

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) entamera une mission économique à Paris du 13 au 19 janvier 2019 pour participer au village «J’ose le monde» du Salon du travail et de la mobilité professionnelle. Plus de 100 000 emplois sont à combler un peu partout au Québec en raison de la pénurie de main-d’œuvre et l’UMQ souhaite faire partie de la solution en aidant les municipalités et les entreprises québécoises à pourvoir leurs postes vacants.

L’UMQ tiendra un kiosque pour rencontrer des demandeurs d’emploi et mettre en vitrine les avantages et bénéfices d’une carrière au Québec.

| © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

CITATION

Alexandre Cusson, président de l'UMQ et maire de Drummondville

«

Ce n’est un secret pour personne, le Québec vit une réelle pénurie de main-d’œuvre. Plus de 100 000 emplois sont à combler et les municipalités ont un rôle central à jouer pour attirer les talents de partout dans le monde. Nous prenons l’initiative en lançant cette mission économique.

»

 

Les mairesses et les maires de la délégation ont fait des maillages avec les entreprises situées dans leurs municipalités afin d’arrimer plus facilement un chercheur d’emploi à un poste disponible dans leur région.

Le Salon du travail et de la mobilité professionnelle accueillera sur deux jours près de 25 000 visiteurs. Les municipalités participantes, Contrecœur, Deux-Montagnes, Drummondville, Matane, Saint-Donat et Sainte-Julie, reprendront le slogan de la mission « On a besoin de toi, c’est urgent! » qui décrit bien la situation de l’emploi au Québec.

«Nous prévoyons une bonne affluence et nous pensons revenir avec des boites pleines de curriculums vitae! L’immigration économique est incontournable pour faire face à la crise de main-d’œuvre qui frappe le Québec et la mission que nous entamons permettra non seulement de trouver des candidates et des candidats aptes et intéressés, mais aussi d’identifier les obstacles à l’embauche de travailleurs étrangers», a ajouté madame Suzanne Roy, présidente ex-officio de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, qui sera aussi de la mission économique.

Le Québec est une destination exceptionnelle pour quiconque cherche un emploi.

Les conditions de travail, les infrastructures, le filet social, les services offerts par les municipalités et les autres paliers de gouvernement sont autant d’arguments qui sauront convaincre de futurs travailleurs québécois.

L’attrait du territoire et des avantages de s’installer en région feront aussi partie des discussions.

L’UMQ profitera de sa présence dans l’Hexagone pour rencontrer également diverses associations et diplomates français, notamment l’Association des maires de France, la Chambre de Commerce France-Canada, l’ambassadrice du Canada en France, madame Isabelle Hudon, et la déléguée générale du Québec à Paris, madame Line Beauchamp.

Il sera question lors des échanges avec l’Association des maires de France de faire grandir le partenariat existant entre les élues et élus français et québécois sur l’important dossier des changements climatiques.

À l’aube des importantes négociations sur le pacte fiscal entre le gouvernement du Québec et les municipalités, l’UMQ compte bien échanger également sur les précédents vécus par les maires de France.

 

Guy Levasseur
Guy Levasseur
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment