Opération policière antidrogue à Drummondville, deux suspects formellement accusés.

Opération policière antidrogue à Drummondville, deux suspects formellement accusés.
© Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Les deux suspects arrêtés rue Frontenac ce matin à Drummondville lors de la frappe policière ont comparu au palais de justice de Drummondville jeudi en après-midi pour y être formellement accusés en lien avec le trafic de stupéfiants.

Les deux suspects, Zachary Raymond 33 ans et Yoan Dionne 21 ans, ont été arrêtés lors de l’opération policière et ont été interrogés par les enquêteurs de la Sûreté du Québec avant d’être conduits au palais de justice de Drummondville pour y être formellement accusés.

Le Vingt55 a obtenu copie des accusations telles que portées par le service de police et DPCP

Zachary Raymond a été accusé d’avoir eu en sa possession des méthamphétamines dans le but d’en faire le trafic commettant ainsi une infraction lui valant des accusations en matière de stupéfiants.

Yoan Dionne a été accusé de possession de méthamphétamines et de trois chefs d’accusations de bris d’ordonnance en lien avec de précédents dossiers, soit de s’être retrouvé dans un endroit où de la drogue était vendue, de s’être retrouvé avec une personne qui faisait le trafic, la vente ou l’usage de drogue et d’avoir également enfreint l’ordonnance de ne pas posséder ou consommer de drogues.

D’autres chefs d’accusations pourraient s’ajouter alors que le bilan provisoire n’avait pas été mis à jour et que l’enquête est toujours en cours.

Les deux accusés reviendront demain, vendredi 12 avril, au palais de justice de Drummondville pour y subir leur enquête sur remise en liberté.

Frappe policière antidrogue

La Sûreté du Québec confirme déjà que des stupéfiants y ont été trouvés, ainsi que des armes.

Ce lieu était ciblé par les policiers puisqu’il était connu dans le milieu comme étant un point de vente de stupéfiants, notamment de cocaïne et de méthamphétamines.

Le maître-chien et son équipier ont été mis à contribution pour faire la fouille des lieux. Cette opération est le résultat d’une courte enquête initiée grâce à des informations reçues du public.

Plus de 15 grammes de Psilocybine, près de 1750 comprimés s’apparentant à de la méthamphétamine, plus de 40 grammes de cocaïne, plus de 90 comprimés s’apparentant à du Xanax, plus 600 comprimés à être identifié, des armes prohibées, plus de 400 grammes de cannabis, plus de 300 grammes de cannabis sous forme de « Wax », près de 300 $ et du matériel servant à faire le trafic de stupéfiants ont été saisis par les policiers et enqueteurs de la Sureté du Quebec 

La Sûreté du Québec rappelle que les citoyens peuvent communiquer en tout temps avec la Centrale d’information criminelle, au 1 800 659-4264, pour dénoncer toute activité illégale.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment