Ottawa ne doit pas abandonner les travailleurs de la culture soutient le député fédéral Martin Champoux

Ottawa ne doit pas abandonner les travailleurs de la culture soutient le député fédéral Martin Champoux
Martin Champoux, député fédéral dans Drummond @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Alors que le gouvernement Trudeau annonçait ce matin son intention de faire adopter d’ici Noël de nouvelles mesures plus ciblées de soutien liées à la pandémie, le Bloc Québécois exige qu’Ottawa remette en place une aide financière pour les travailleurs autonomes du milieu culturel.

« Actuellement, les travailleurs autonomes du milieu culturel au Québec n’ont plus droit au soutien financier qu’ils recevaient à juste titre du fédéral, même s’il s’agit encore aujourd’hui, de l’un des secteurs les plus durement affectés par la pandémie. Le Bloc Québécois craint que ces travailleurs soient contraints cet hiver de dépendre de l’aide sociale ou de quitter leur métier, privant le Québec d’une expertise inégalable. Ottawa doit immédiatement annoncer que les artisans de nos arts et de notre culture pourront recevoir le soutien financier qu’Ottawa s’est engagé à faire adopter d’ici Noël », a déclaré Martin Champoux, porte-parole du Bloc Québécois en matière de Patrimoine, Arts et Culture.

Le leader en Chambre du gouvernement, Mark Holland, a annoncé ce matin que l’instauration de mesures plus ciblées de soutien lié à la COVID serait l’une des quatre priorités législatives des libéraux durant les quatre prochaines semaines de travaux parlementaires.

Or, le 21 octobre dernier, Chrystia Freeland, ministre des Finances, dévoilait ses intentions en ce qui a trait à la mise en place de mesures ciblées d’aide financière jusqu’au 7 mai 2022. L’annonce ministérielle ne faisait aucune mention des travailleurs autonomes du milieu culturel.

Espace vidéo partenaire vingt55

Célébrons le temps des Fêtes avec nos marchands locaux

« Il semble que le gouvernement a l’intention de laisser de côté les travailleurs autonomes de la culture. Le Bloc Québécois a martelé durant la campagne électorale que la fin des mesures comme la Prestation canadienne de la relance économique ne devait pas se faire au détriment des secteurs toujours freinés par la crise sanitaire, dont au premier chef, le milieu culturel. J’ai fait part de nos préoccupations à la ministre des Finances et le Bloc Québécois s’attend à ce qu’elle corrige le tir », a déclaré Gabriel Ste-Marie, porte-parole du parti en matière de Finances.

« Le gouvernement Trudeau doit annoncer dès aujourd’hui que les travailleurs autonomes de la culture seront bel et bien ciblés par les mesures de soutien qu’il compte présenter en Chambre, et ce, rétroactivement à la fin de la dernière période de prestation de PCRE. Ottawa doit immédiatement rassurer le milieu culturel. Le Bloc Québécois, quant à lui, continuera de défendre la culture québécoise et les gens qui la portent à bout de bras », a conclu Nathalie Sinclair-Desgagné, porte-parole du Bloc Québécois en matière de Programmes de pandémie.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon