Ouverture des assises pour le Drummondvillois Félix Pagé

Ouverture des assises pour le Drummondvillois Félix Pagé
© Photo Éric Beaupré | Tous les droits réservés.

Il est accusé de meurtre et d’outrage à un cadavre


|Drummondville| Étape préparatoire pour l’ouverture des assises et du procès pour meurtre de Félix Pagé au Palais de justice de Drummondville. Arrêté le 24 mai 2017, il est accusé de meurtre non prémédité et d’outrage au cadavre de Roland Baker, 60 ans.

Étape importante pour la tenue du procès

Félix Pagé a été conduit au box des accusés entouré de deux agents de détention. Ce dernier a suivi attentivement les échanges et les propos entre les procureurs. Celui-ci a paru calme et attentif bien que nerveux par moment il a échangé quelques mots avec son avocat voulant préciser quelques informations en lien avec son arrestation.

Étape importante et préparatoire pour les avocats et l’accusé Felix Pagé, qui était présent lors de l’audience devant l’Honorable juge Johanne St-Gelais. Celle-ci a ordonné un interdit de publication sur le contenu des informations présentées devant le tribunal mercredi.

Me Marion Burelle représente l’accusé dans ce dossier alors que me Magali Bernier agit à titre de procureure de la couronne.

Ceux-ci ont confirmé que, pour le moment, le procès se déroulera devant juge et jury et qu’à cette étape-ci, l’ensemble de la preuve était réunie à quelques exceptions près.

À cet effet, une date pour conclure l’étape préparatoire a été fixée au 28 mai. Une date de procès prévue pour cinq semaines a été statuée, soit du 4 septembre au 5 octobre 2018, date fixée dans l’éventualité où les parties seraient prêtes à procéder dans ce procès.

Sans en préciser le teneur afin de respecter l’ordonnance de non-publication, plusieurs requêtes en exclusion de preuves ont été présentées devant le tribunal alors que bon nombre ont été entérinées par les procureurs au dossier.

L’étape préparatoire aura été rapide et efficace. Une date reste donc à être confirmée par les parties, sans quoi le procès pourrait être remis aux prochaines dates disponibles en début d’année 2019. D’ailleurs, «l’arrêt Jordan» permet un délai pour un procès jusqu’en novembre 2019.

Le retour pour les conclusions de l’étape préparatoire est prévue pour le 28 mai alors que la présence de l’accusé n’est pas exigée.

Félix Pagé a repris le chemin des cellules et demeure détenu le temps des procédures.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon