Parricide à Drummondville? – Les enquêteurs de la SQ et le coroner enquêtent à Drummondville

Parricide à Drummondville? – Les enquêteurs de la SQ et le coroner enquêtent à Drummondville
Les enquêteurs du SIJ enquêtent © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

C’est ce que les enquêteurs et policiers semblent étudier comme possibilité et selon toute vraisemblance à Drummondville. Une victime ensanglantée, des éléments d’enquêtes suspects et une suspecte de meurtre.

Le Sgt Claude Denis de la SQ résume la situation et confirme l’arrestation d’une femme dans ce dossier @ Crédit Vidéo Eric Beaupré / Vingt55

Ce sont les enquêteurs des crimes contre la personne qui prennent le relais dans le dossier sur l’enquête d’un homme retrouvé inanimé dans sa résidence de la rue Maisonneuve à Drummondville.

Les enquêteurs des crimes majeurs de la Sûreté du Québec et le coroner Yvon Garneau enquêtent présentement sur ce qui, selon toutes les apparences, serait un homicide.

C’est suite à la découverte du corps inanimé et ensanglanté de la victime et d’éléments d’enquête qui ont poussé les enquêteurs de la Sûreté du Québec à relayer le dossier au Service des enquêtes sur les crimes contre la personne.

Les enquêteurs du SIJ policiers et coroner enquêtent © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

«La femme est présentement détenue et rencontrée par les enquêteurs en lien avec ce meurtre», indique le Sgt Claude Denis en entrevue au Vingt55; aucune accusation n’a encore été portée officiellement. Si des accusations sont portées, la suspecte pourrait comparaître demain mardi, au palais de justice de Drummondville, en lien avec la découverte du corps du septuagénaire.

Des informations laissent envisager un parricide

Selon les informations obtenues par le Vingt55 tôt ce matin, la jeune femme âgée de 35 ans arrêtée sur place serait la fille du propriétaire des lieux, un homme de 76 ans.

Celui-ci avait accueilli sa fille dans sa demeure depuis quelques jours. Des voisins ont confié au Vingt55 avoir vu l’homme vivant vendredi dernier. Nous avons entendu une dispute avant le week-end, et depuis samedi, plus aucune nouvelle de son voisin et ami Jean Bonard, laisse tomber encore sous le choc, la voisine attristée de cette triste fin pour un homme apprécié de tous dans le quartier.

Enquête des crimes contre la personne et du coroner

À la suite de la confirmation du décès de la victime dans cette nébuleuse histoire, le coroner Yvon Garneau a été appelé au dossier pour fin d’enquête sur ce qui a toutes les apparences d’un meurtre et parricide.

Des indices importants et compromettants laissés sur place

Une note suspecte a été découverte dans l’entrée de la résidence sur un chevalet improvisé laissant présumer que la victime invitait les gens à ne pas s’inquiéter de son absence pour la semaine à venir, qu’il était à Montréal, message écrit à la main arborant la signature de la victime. L’importante missive inscrite à la main en très grosses lettres laissée bien en vue devant la porte d’entrée pourrait laisser croire qu’une personne aurait tenté de camoufler le plus longtemps possible le triste sort réservé au septuagénaire.

L’enquête se poursuit et une autopsie sera pratiquée sur la victime

L’enquête se poursuit et le coroner et les enquêteurs ont fait demander une autopsie sur le corps de la victime pour connaître la cause du décès. Des accusations pourraient être déposées au cours des prochaines heures contre la suspecte toujours détenue et rencontrée par les enquêteurs et à la lumière de l’enquête toujours en cours en ce moment.

 

Les enquêteurs du SIJ enquêtent © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon