Pascal Veilleux accusé de leurre informatique sur un enfant aurait fait une autre victime

Pascal Veilleux accusé de leurre informatique sur un enfant aurait fait une autre victime
© Photo Éric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Pascal Veilleux, 43 ans, a de nouveau comparu au Palais de justice de Drummondville pour faire face à des accusations de leurre informatique d’enfant. Deux nouveaux chefs d’accusation se sont ajoutés aux accusations portées contre l’accusé.

En effet, à la suite de l’arrestation par les enquêteurs de la Sûreté du Québec et de la diffusion du dossier par le Vingt55 mercredi 1er mai dernier, une nouvelle présumée victime allègue avoir été agressée sexuellement et incitée à des contacts sexuels par Pascal Veilleux.

Ainsi donc, deux nouveaux chefs d’accusation d’agression sexuelle et d’incitation à des contacts sur une personne d’âge mineur ont été ajoutés aux premiers chefs d’accusation sur une autre victime alléguée.

Enquête toujours en cours en matière de crime sexuel et de leurre informatique

Les enquêteurs ont, lors de la perquisition du domicile de Veilleux, saisi du matériel informatique qui a été soumis aux spécialistes des crimes informatiques à Montréal pour analyse. Les enquêteurs pourraient, à la lumière de ces analyses, porter d’autres chefs d’accusation contre le récidiviste en matière de crime sexuel envers des enfants.

Récidiviste en matière d’accusation de possession de pornographie juvénile

L’accusé bien connu des policiers a déjà été reconnu coupable de possession de pornographie et production de pornographie juvénile, accusations qui lui avait valu une sentence de huit mois d’emprisonnement en 2006. Veilleux a également été reconnu coupable d’agression sexuelle en 2007, geste qui lui avait alors valu une sentence de 15 mois de prison.

Pascal Veilleux demeure détenu

Lors de sa comparution au palais de justice de Drummondville, ce vendredi 3 mai, la Couronne s’est à nouveau opposée à sa remise en liberté, ainsi Veilleux demeurera détenu jusqu’au 14 mai, date de sa prochaine comparution.

La direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec regroupe au sein de son service des projets d’enquêtes spécialisées, des experts en matière de cybercriminalité.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment