Plus de 200 crèches de Noël exposées au sous-sol de la basilique jusqu’au 6 janvier

Plus de 200 crèches de Noël exposées au sous-sol de la basilique jusqu’au 6 janvier
L’exposition est présentée chaque week-end jusqu’au 6 janvier de 13 h à 17 h au sous-sol de la basilique.| © Photos de ce texte Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Jusqu’au 6 janvier 2019, les petits et les grands sont invités à visiter, les samedis et dimanches, l’exposition des crèches de Carmelle et Marcel Bourgeois. Cette exposition se tenait auparavant au Domaine Trent. 

Plus facile d’accès, plus de crèches, plus d’ambiance de Noël

Jean-Luc Blanchette, curé de la paroisse, est très heureux que l’exposition se tienne à la basilique.

«Depuis des années, l’exposition des crèches de Carmelle et Marcel Bourgeois fait partie du temps des fêtes de Drummondville. Nous sommes très heureux de l’accueillir au sous-sol de la basilique, au cœur du centre-ville. Nous voulons que la basilique et ses salles servent de plus en plus à toutes sortes de projets, entre autres ceux qui allient art, culture et spiritualité».

L’exposition présentera plus de 200 crèches provenant de divers pays. Une grande variété de modèles seront présentés: des crèches de fabrication artisanale de divers pays, des crèches plus artistiques et d’autres de fabrications plus industrielles.

L’exposition illustre quatre fêtes célébrées autour de Noël: l’Avent, la Nativité, l’Épiphanie et la Chandeleur.

Il sera aussi question des mets, coutumes et traditions qu’on y retrouvait. Autour des crèches de Noël, des sapins et des jouets feront le bonheur des petits et des grands.

Les collectionneurs Carmelle et Marcel Bourgeois ont expliqué la thématique choisie pour cette année.

«Nous avons intitulé l’exposition Les Quatre-temps de Noël, pour souligner quatre moments qui entourent le temps de Noël.Bien sûr l’Avent , qui est un temps de préparation à l’avènement de Jésus. La Nativité au cœur de tout ce temps des fêtes. L’Épiphanie , c’est la fête des Mages, qu’on nomme les rois mages dans la tradition populaire. Cette fête religieuse rappelle que la naissance de Jésus concerne toutes les nations de la Terre. La fête  de la Chandeleur, le 2 février, quarantième jour après la fête de Noël ( où bien souvent on bénissait des cierges ) nous invite à souligner que le Christ est lumière du Monde.»

L’exposition est présentée chaque week-end jusqu’au 6 janvier de 13 h à 17 h au sous-sol de la basilique dans l’ancien local du Musée de la photo.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment