Plusieurs assouplissements à compter du 31 janvier mais «Il faut y aller mollo» annonce François Legault

Plusieurs assouplissements à compter du 31 janvier mais «Il faut y aller mollo» annonce François Legault
François Legault, premier ministre du Québec © Crédit photo Émilie Nadeau / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

À la suite des recommandations de la Santé publique, le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de la santé publique par intérim, Luc Boileau, a annoncé aujourd’hui les détails des prochains assouplissements à venir, qui se dérouleront en deux premières phases.

La plupart de ces assouplissements entreront en vigueur dès le lundi 31 janvier. La seconde phase, dont les allègements concernent les lieux de culte et les événements publics (salles de spectacle et cinémas, notamment), pourra s’amorcer à compter du lundi 7 février prochain.

Ces assouplissements permettront de favoriser une reprise graduelle des activités économiques et culturelles ainsi que de la vie sociale. En fonction de l’évolution de la situation épidémiologique et hospitalière au Québec, de nouveaux assouplissements pourraient être annoncés au cours des prochaines semaines.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55

Espace vidéo partenaire vingt55 

« On annonce aujourd’hui certains assouplissements parce qu’on doit notamment penser à la santé mentale des Québécois. Mais on doit y aller tranquillement, progressivement, prudemment. Les experts prévoient, dans les prochaines semaines, une petite réduction des hospitalisations.

Mais il y a beaucoup d’incertitude et on a toujours 12 000 travailleurs de la santé qui sont absents. Il faut être très prudent. Il faut penser au personnel de la santé qui est au front. » — François Legault, premier ministre du Québec

« Ces assouplissements étaient très attendus et feront du bien à de nombreuses personnes. Malgré les bonnes nouvelles annoncées aujourd’hui, il faut se rappeler que la situation demeure fragile dans nos hôpitaux. J’invite tous ceux et celles qui ne l’auraient pas encore fait à aller chercher leur dose de rappel de vaccin, qui permet de mieux protéger contre les nouveaux variants et de réduire les risques d’hospitalisation. Il faut aussi continuer de ralentir la transmission chez les personnes non vaccinées. » – Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

Rassemblements privés

Les occupants de 2 résidences, ou un maximum de 4 personnes, pourront se réunir à l’intérieur d’un domicile privé. Il est fortement recommandé que les personnes soient adéquatement vaccinées.

Restaurants

Réouverture en accueillant les occupants de deux résidences, ou au maximum 4 personnes, par table.

Capacité d’accueil à l’intérieur réduite à 50 % et respect d’une distanciation minimum de 1 m entre les tables.

Les restaurants devront cesser la vente d’alcool à 23 h et fermer leurs portes à minuit.

Notons que les bars, tavernes et les casinos demeureront fermés pour l’instant.

Sports et loisirs

Activités intérieures de sports au civil ou de loisirs, y compris les cours, seront permises pour les personnes de moins de 18 ans :

Activités limitées à 25 personnes. Pas de matchs, de compétitions, ni de tournois;

Entraînement uniquement.

Ouverture des concessions alimentaires.

Chalets de ski et relais de motoneige et de quad :

Ouverture des aires de restauration. Capacité d’accueil à 50 % et distanciation de 1 m entre les tables;

Capacité intérieure à 50 %.

Notons qu’à l’extérieur les activités de sports et de loisirs seront permises sans restriction.

Milieux d’enseignement

Accès aux centres récréatifs pour les programmes sport-études.

Réouverture des plateaux d’entraînement pour les étudiants athlètes.

Reprise des activités parascolaires (sans matchs, compétitions, ni tournois). Le passeport vaccinal sera obligatoire pour les personnes de 13 ans et plus.

Activités et lieux particuliers intérieurs

Accès aux centres récréatifs pour les programmes sport-études.

Ouverture de certains lieux intérieurs avec 50 % de la capacité (notamment le Biodôme, le Planétarium, les aquariums, les jardins botaniques, les insectariums, les jardins zoologiques).

Lieux de culte (dès le 7 février)

50 % de la capacité (maximum de 250 personnes) :

Avec passeport vaccinal

Funérailles (dès le 7 février)

Maximum 50 personnes pour les cérémonies funéraires, les condoléances et l’exposition du corps ou des cendres à l’intérieur.

Sans passeport vaccinal.

Événements publics (notamment les cinémas et les salles de spectacle) (dès le 7 février)

À l’intérieur : capacité d’accueil à 50 %, ou maximum de 500 personnes :

Passeport vaccinal obligatoire. Aucun entracte.

À l’extérieur : capacité d’accueil de 1 000 personnes :

Passeport vaccinal obligatoire.

Milieux de vie pour aînés

Résidences privées pour aînés (RPA) :

Un maximum de 4 personnes proches aidantes par jour est permis, et il est possible pour un résident de recevoir 2 personnes proches aidantes à la fois.

À la salle à manger, une personne proche aidante peut accompagner un résident.

Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et ressources intermédiaires qui accueillent des aînés :

1 personne proche aidante à la fois est permise, pour un nombre maximal de 2 personnes proches aidantes par jour.

Notons qu’uniquement les personnes adéquatement protégées peuvent avoir accès aux milieux de vie.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon