Problèmes à la Bibliothèque publique de Drummondville, la Ville dépose une poursuite de 2 millions

Problèmes à la Bibliothèque publique de Drummondville, la Ville dépose une poursuite de 2 millions
Bibliothèque publique de Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Problème et vice de construction, la Ville de Drummondville a officialisé le dépôt d’une poursuite judiciaire entreprise en septembre dernier contre les responsables du chantier et construction de la bibliothèque publique et Édifice Francine Ruest-Jutras 

Alain Carrier, maire de Drummondville @ Crédit Vidéo Eric Beaupré / Vingt55 

Comme l’avait rapporté initialement le Vingt55 le 22 mars, une partie de la bibliothèque avait été protégée en raison de problème qui découlait du fascia et soffite extérieur et de problème d’infiltration d’eau relevé par les employés de la Ville de Drummondville.

En effet, comme l’a rappelé le maire, la Ville avait déposé une première requête introductive, afin d’obtenir les travaux nécessaires aux nombreux problèmes qui ont été décelés dans l’édifice Francine-Ruest-Jutras, plusieurs endroits présentent des problématiques,  essentiellement des problèmes de condensation dans les murs et divers problèmes d’infiltration d’eau également ainsi que des problèmes dans une partie du revêtement extérieur de la bibliothèque publique.

Ainsi, la Ville a mandaté le cabinet d’avocats DHC afin d’obtenir des responsables du chantier les réparations nécessaires qui découlent, selon la Ville, de problèmes de construction.

« Il y a beaucoup de moisissure d’humidité dans la bibliothèque, nous en sommes rendus là devant les tribunaux, ça ne va pas, tous les intervenants qui ont travaillé au chantier se lancent la balle, alors que ce soit l’ingénieur, l’architecte, les fournisseurs, tout le monde semble dire ce n’est la faute de personne, explique le maire Alain Carrier.  ‘’ La Ville avait demandé un projet clés en main et nous demandons maintenant que les travaux soient corrigés. En l’absence d’entente, la Ville a donc mandaté la firme d’avocats DHC pour mettre fin au litige et surtout aux problèmes et ainsi voir les garanties des entrepreneurs et constructeurs de l’édifice honorer les frais des travaux. ‘’ a expliqué le maire Alain Carrier qui précise en entrevue au Vingt55 que des travaux évalués à plus de deux (2) millions sont en litige dans ce dossier.

De son côté, Francis Adam, directeur général de la Ville de Drummondville abondait  dans le même sens. ” Nous avons entrepris des procédures pour faire corriger des vices de construction envers les intervenants et responsables du projet ». Les avocats ont maintenant le dossier entre les mains, le dossier cheminera donc par des procédures judicaires, a fait valoir M. Adam sans pouvoir fournir plus de précisions sur la nature des échanges entre les parties.

Sur place lors de la découverte, une partie arrière,  la Ville avait restreint après la découverte du problème, le passage sous une des parties de l’immeuble à proximité de l’entrée principale, endroit où les problèmes de revêtement extérieur, fascia était plus visible et présent.

Problèmes à la Bibliothèque publique de Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55 

Le Centre d’écoute et de prévention suicide Drummond partenaire Vingt55

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon