Procès de Félix Pagé: La poursuite et la défense ont les douze jurés et un juré suppléant

Procès de Félix Pagé: La poursuite et la défense ont les douze jurés et un juré suppléant
| © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Au palais de justice de Drummondville, les procureures de la couronne et les avocats de la défense ont rapidement statué et ils ont sélectionné les 12 membre du jury qui auront la tâche de trancher sur la culpabilité ou non de Félix Pagé qui est accusé du meurtre non prémédité de Roland Baker en mai 2017.

Au total, 425 personnes avaient été choisies à partir de la liste électorale afin que douze d’entre elles composent le jury.

Le juge Alexandre Boucher, les avocats de la défense, Me Marion Burelle et Me Noémi Tellier, ainsi que les procureures de la couronne, Me Magalie Bernier et Me Caroline Fontaine ont sélectionné six hommes et six femmes et ont libéré toutes les personnes potentielles qui attendaient leur tour. Deux jurés suppléants complétaient la sélection.

Toutefois, le jury numéro 2 a demandé d’être exclu une fois la sélection complétée.

Un juge compréhensif

Bon nombre de personnes ont présenté différents arguments pour être exclues du choix des jurés.

Raisons de santé ou situations familiales importantes ou contraignantes, problèmes de mémoire ou indisponibilités, tour à tour les avocats ont exclu certains candidats avec l’accord de l’Honorable juge Alexandre Boucher.

Les premières directives du juge

Le juge Boucher a rappelé aux membres du jury, une fois celui-ci constitué, qu’ils avaient un devoir important, soit de trancher sur la culpabilité ou non de l’accusé.

«Vous avez deux consignes et directives importantes à respecter lors du procès. S’appuyant sur un principe de droit fondamental, la présomption d’innocence et fournir un procès juste et équitable. Vous devrez vous acquitter de votre tâche en évitant de discuter des preuves du procès ou de vous informer en dehors du tribunal sur l’accusé et les circonstances des gestes reprochés à Félix Pagé.»

«Vous pouvez retourner chez vous bien sûr après les heures de procès et de cour, les soirs et les weekends. Toutefois, pour la durée des délibérations finales, vous demeurerez séquestrés ensemble à huis clos jusqu’au verdict final.»

Un membre du jury demande d’être exclu une fois le choix complété

Il aura fallu que quelques minutes pour que le jury numéro 2 demande par écrit d’être finalement exclu, alléguant des contraintes scolaires importantes, ce que le juge et les avocats ont accepté.

Ils ont dû inviter l’un des deux jurés suppléants à joindre officiellement le jury afin de pouvoir débuter le procès dès le mardi 8 janvier à 9 h 30.

Le Vingt55 sera présent et vous rapportera les moments importants du procès prévu pour une période de quatre semaines.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment