Programme accéléré pour devenir préposé en CHSLD – Les membres de la première cohorte prêts à intégrer le réseau de la santé

Programme accéléré pour devenir préposé en CHSLD – Les membres de la première cohorte prêts à intégrer le réseau de la santé
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Près de 7 100 personnes en arrivent au dernier droit de leur parcours éducatif dans le cadre du nouveau programme Soutien aux soins d’assistance en établissement de soins de longue durée et sont maintenant prêtes à intégrer le réseau de la santé pour devenir préposés et préposées aux bénéficiaires en CHSLD.

L’engagement du premier ministre est clair, les préposés aux bénéficiaires en CHSLD travaillant à temps plein devront être disponibles pour travailler sur tous les quarts de travail de la journée, incluant les soirs, les nuits et les fins de semaine. Ceux-ci recevront un salaire de 26 $ de l’heure, soit 49 000 $ par année. Ces milliers de nouvelles ressources qualifiées permettront d’augmenter significativement la qualité des soins offerts à nos aînés dans nos établissements de soins de longue durée, et ce, partout au Québec.

Une deuxième cohorte de plus de 3200 élèves débutera la formation à compter du 28 septembre pour permettre aux personnes qui travaillent présentement dans un établissement de santé d’accéder également à la formation. De plus, les personnes admises à la formation cet été, mais n’ayant pu la compléter, ou encore celles n’ayant pu s’inscrire faute de places disponibles seront aussi invitées à participer à cette deuxième cohorte. Le gouvernement atteint ainsi son objectif de 10 000 préposés annoncé le printemps dernier.  Les gens formés cet été seront quant à eux fins prêts à prendre le relais.

Rappelons que le ministère de l’Éducation a élaboré ce nouveau programme pour pallier la rareté de ressources dans le domaine des soins aux aînés et aux adultes vulnérables. La formation s’étend sur une période de trois mois et conduit à une attestation d’études professionnelles (AEP). Au terme de cette formation, qui conjugue à la fois un volet théorique et un volet pratique d’apprentissage en milieu de travail, les titulaires de l’AEP peuvent travailler comme préposés et préposées aux bénéficiaires en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Les candidats inscrits à ce programme apprennent notamment à prévenir les infections et la contamination, à développer une approche relationnelle apportant du soutien et du réconfort aux résidents et à fournir des soins d’assistance.

« Je félicite et remercie personnellement tous les diplômés et futurs diplômés du programme accéléré pour devenir préposés ou préposées aux bénéficiaires dans nos établissements de soins de longue durée. Quand nous avons fait un appel à tous en invitant les gens à venir prêter main-forte dans le système de santé, ces personnes ont été les premières à répondre présentes et voilà qu’elles sont maintenant prêtes à se lancer sur le marché du travail. Je ne saurais être plus reconnaissant qu’en ce moment et je suis convaincu que toutes et tous seront d’une aide inestimable pour des années à venir. Je remercie aussi les centres de formation qui ont fait un travail colossal d’adaptation de leur matériel et de leurs pratiques pour développer cette formation accélérée. Ils ont été des partenaires de premier plan. » Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

« Dans les prochains jours, plus de 7 000 ressources qualifiées viendront prêter main-forte au personnel dans nos établissements de soins de longue durée. Je tiens à remercier ces hommes et ces femmes qui donneront un important coup de main au sein du réseau de la santé et des services sociaux et qui contribueront à améliorer les services offerts à nos aînés. Je lance un appel à celles et ceux faisant partie des bassins prioritaires pour qu’ils expriment dès maintenant leur intérêt en vue de la deuxième cohorte. » Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« L’amélioration des conditions de vie de nos aînés est à la base de mon engagement politique. L’ajout, à terme, de quelque 10 000 nouvelles ressources qualifiées et permanentes dans nos centres d’hébergement est la concrétisation d’un engagement majeur pris par notre gouvernement, qui s’inscrit directement dans cette voie. Ses effets bénéfiques s’en feront d’ailleurs sentir plusieurs années après la pandémie. Je tiens à remercier du fond du cœur toutes celles et tous ceux qui, par leur engagement, ont adhéré à la mission, à la fois noble et fondamentale, de prendre soin de celles et de ceux qui ont bâti le Québec. Toute la société québécoise vous en remercie. » Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon