Retour en cour du récidiviste François Nault, déclaré coupable d’abus sexuels sur une personne mineure

Retour en cour du récidiviste François Nault, déclaré coupable d’abus sexuels sur une personne mineure
Le récidiviste François Nault devrait connaître en 2022 le sort que lui réserve le tribunal pour les crimes sexuels commis sur une mineure © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Reconnu coupable d’abus sexuels sur une enfant de moins de 14 ans au terme d’un procès devant jury, François Nault était de retour devant les tribunaux afin de prendre les dispositions pour les représentations sur sentence.

Abus sexuel sur une mineure François Nault reconnu coupable © Crédit vidéo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Le Vingt55 a assisté à la nouvelle comparution de l’accusé, qui est toujours en liberté depuis le prononcé du verdict de culpabilité. En effet, les 12 membres du jury ont déclaré François Nault coupable d’avoir incité une enfant âgée de moins de 14 ans à avoir des contacts sexuels avec lui.

Selon ce qu’il a été permis d’apprendre lors du procès de François Nault, celui-ci a forcé sa jeune victime à lui faire une fellation et à le masturber entre janvier 2004 et janvier 2007, à Drummondville, alors que la jeune victime était âgée de moins de 14 ans au moment des faits.

Récidiviste et déjà condamné pour des gestes similaires

L’accusé n’en était pas à sa première sentence en semblable matière. François Nault, 57 ans, a, selon des documents obtenus par le Vingt55, plaidé coupable en 2007 pour des gestes d’attouchements sur deux fillettes âgées de moins de 10 ans. À l’époque, il avait purgé une peine d’emprisonnement de six mois, assortie d’une probation de 2 ans.

Le récidiviste François Nault devrait connaître en 2022 le sort que lui réserve le tribunal pour les crimes sexuels commis sur une mineure © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Dépôt du rapport présentenciel et représentations sur sentence

Lors de la comparution au palais de justice de Drummondville en présence de l’accusé et de la procureure de la Couronne, Me Magali Bernier, l’honorable juge Hélène Di Salvo a fixé la prochaine audition au 24 janvier 2022. À cette date, le rapport présentenciel sera ajouté au rapport sexologique, ce qui permettra de fixer une date pour l’audition des représentations sur sentence.

L’accusé a profité de sa présence devant l’honorable juge Hélène Di Salvo pour annoncer qu’il sera représenté par Me Andrew Morin pour les représentations sur sentence.

Le récidiviste devrait par la suite connaître le sort que lui réserve le tribunal pour les crimes sexuels commis sur une mineure.

Une ordonnance de non-publication a été autorisée par la juge Hélène Di Salvo afin de protéger l’identité de la jeune victime.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon