Abris pour personnes en situation d’itinérance à Saint-Lucien : le député Sébastien Schneeberger souhaite éviter la confusion avec un projet pour aînés

Abris pour personnes en situation d’itinérance à Saint-Lucien : le député Sébastien Schneeberger souhaite éviter la confusion avec un projet pour aînés
Le député Sébastien Schneeberger © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le député de Drummond-Bois-Francs, Sébastien Schneeberger, a tenu à faire certaines distinctions en réponse aux inquiétudes soulevées par les résidents de la municipalité après la forte médiatisation liée aux minimaisons que souhaite acquérir l’organisme l’Ensoleilvent. Celles-ci sont destinées à leur terrain, situé à Saint-Lucien, et devraient être livrées à Drummondville vendredi.

À la lumière de récents articles publiés dans les médias locaux concernant les abris destinés aux personnes en situation d’itinérance, plusieurs citoyens de la circonscription, notamment des résidents de Saint-Lucien, ont interpellé le député Sébastien Schneeberger pour lui faire part de leurs inquiétudes et de leurs questionnements par rapport au projet.

Le député souhaite les rassurer en apportant quelques éclairages.

« Nous sommes tous affectés collectivement lorsque nous apprenons les difficultés auxquelles font face les personnes itinérantes, surtout en période hivernale lorsque des décès surviennent. Ce sont des tragédies », de préciser le député.

« La proposition de Mike Ward offre un simple espace pour dormir, qu’il appelle un abri, et ne doit pas être confondue avec un autre projet que je mène, de concert avec la municipalité de Saint-Lucien, pour l’implantation de minimaisons destinées aux aînés sur le territoire de la municipalité. Ce projet-là vise effectivement l’implantation d’habitations en tant que telles, équipées comme de vraies maisons. La nouvelle administration municipale de Saint-Lucien entend d’ailleurs poursuivre le travail que nous avions entamé en ce sens », assure le député, Sébastien Schneeberger.

« Je souhaitais apporter ces précisions pour rassurer les citoyens qui m’ont fait part de problématiques d’itinérance vécues à Saint-Lucien par le passé. Bien que je sois attentif à leurs besoins, je privilégierais toujours la prise en charge des personnes itinérantes dans des installations adéquates », conclut le député de Drummond-Bois-Francs, Sébastien Schneeberger.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55

Espace vidéo partenaire vingt55 

Madame Maryse Colette, mairesse de la municipalité de Saint-Lucien, tient également à apporter plus de précisions et à clarifier la situation.

« Bien que nous soyons sensibles envers les personnes en situation d’itinérance, à ce point, il n’y a rien de concret pour ce projet. En fait, l’organisme l’Ensoleilvent voudrait implanter les tentes en bois sur leur terrain, à Saint-Lucien. Actuellement, il n’y a eu aucune démarche de l’organisme auprès de la municipalité. Advenant qu’une demande soit faite par l’Ensoleilvent, plusieurs aspects devront être tenus en compte, soit la responsabilité civile de la municipalité, l’accès à des installations sanitaires, l’accès à l’eau potable, la sécurité publique et, bien entendu, le projet devra répondre aux différents règlements municipaux en vigueur », a précisé Maryse Colette, mairesse de la municipalité de Saint-Lucien.

La municipalité assure que les citoyennes et les citoyens seront dûment informés, en cas de développement dans le projet de tentes en bois proposées par Mike Ward pour les personnes en situation d’itinérance.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon