SDED : Des fonds dédiés aux commerces qui doivent rester fermés jusqu’au 8 février

SDED : Des fonds dédiés aux commerces qui doivent rester fermés jusqu’au 8 février
SDED © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

À la suite de l’annonce faite hier par le gouvernement du Québec, la Société de développement économique de Drummondville (SDED) rappelle que les commerces de vente au détail ou offrant des soins de services personnels (salons de coiffure, de manucure, etc.) de la MRC de Drummond et de Drummondville sont admissibles à l’Aide aux entreprises situées en régions en alerte maximale (AERAM), et ce, jusqu’au 8 février 2021.

L’AERAM, rappelons-le, permet aux entrepreneurs de toutes les catégories ayant dû fermer leurs portes le 25 décembre dernier d’obtenir un pardon de prêt pouvant aller jusqu’à 15 000 $ par mois (maximum de 80 % du montant du financement accordé) afin de payer certains frais fixes admissibles.

 

On note une augmentation importante des demandes pour ce soutien financier. À la SDED, tout près de 200 entreprises se sont déjà prévalues de l’AERAM ou d’une autre forme d’aide, que ce soit sous forme de prêt ou de subvention.

 

«J’encourage fortement les entreprises d’ici à prendre note de cette aide financière, souligne Alain Carrier, maire de Drummondville et président de la SDED. Ce soutien contribuera certainement à amenuiser l’impact de la pandémie.»

 

Pour en apprendre davantage sur L’AERAM ou les autres soutiens disponibles ou pour inscrire une entreprise, il suffit de communiquer avec la SDED en composant le 819 477-5511, ou en consultant le site web www.sded.ca

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon