Spécialisée dans le désamiantage et l’isolation: ControlA s’installe dans l’incubateur industriel

Spécialisée dans le désamiantage et l’isolation: ControlA s’installe dans l’incubateur industriel
| © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La Société de développement économique de Drummondville (SDED) annonce ce mercredi 13 février qu’elle accueille dans l’incubateur industriel, l’entreprise Control A. Originaires de Belgique, les entrepreneurs, Stéphane Deprez et Jean-Denis Joie, proposeront au marché québécois leur approche novatrice en décontamination des matériaux contenant de l’amiante.

Ils offriront également des services en isolation de bâtiment. Il s’agit d’un investissement de plus de 700 000 $, supporté par Antoine Laloux, et qui créera à moyen terme une dizaine d’emplois spécialisés.

«C’est un grand plaisir pour nous d’accueillir l’entreprise ControlA sur le territoire drummondvillois. Notre municipalité est une ville de choix considérant son positionnement géographique, ses ressources professionnelles disponibles en démarrage d’entreprise et son soutien à l’immigration, et les efforts déployés par nos équipes ne sont pas étrangers à l’arrivée de cette entreprise belge», explique le maire de Drummondville et président de la SDED, Alexandre Cusson.

Utilisant des produits sécuritaires, novateurs, certifiés et brevetés, respectant les plus hauts standards de l’industrie, l’expertise qu’importe ControlA est utilisée en Europe depuis quelques années seulement. Forts de cette expérience, ils démarrent ici une nouvelle entreprise qu’ils souhaitent pleinement fonctionnelle cet été.

«L’équipe de la SDED, service Développement industriel et celle du service Attraction de main-d’œuvre, nous accompagnent et nous donne de précieux conseils d’affaires, en plus de nous aider dans nos démarches d’immigration», précise M. Deprez. En effet, les deux partenaires de ControlA sont en processus d’immigration.

«J’ai toujours rêvé de vivre au Québec, c’est un souhait qui se réalise», ajoute Stéphane Deprez qui lance en souriant au passage que «même si ce n’est pas un élément qui ait pesé dans la balance, il est quand même cocasse que je sois originaire de Braine-L’Alleud, ville jumelle de Drummondville en Belgique».

S’établir au Québec plutôt qu’ailleurs

«Ce qui nous a séduits d’emblée au Québec, c’est l’importance qu’apporte la population aux aspects de la santé des citoyens et du respect de l’environnement. Le Québec offre de grandes possibilités aux entrepreneurs. Peu de compagnies québécoises se spécialisent dans notre secteur d’activité. De plus, notre équipe offrira une technologie différente, novatrice sur le marché nord-américain », explique M. Stéphane Deprez.

Ce dernier ajoute: «nous avons visité plusieurs régions du Québec avant d’arrêter notre choix sur Drummondville, à la suite d’une seule rencontre avec M. Martin Dupont, considérant la situation géographique, les ressources d’aide à l’entreprise disponibles et les infrastructures d’accueil».

Le directeur général de la SDED, Martin Dupont, précise. «Depuis la création du premier incubateur en 1998, la SDED a hébergé une dizaine d’entreprises européennes. Et rappelons que les entreprises incubées ont un taux de réussite de 80 % après cinq ans vs celles qui démarrent seules. Nous souhaitons donc bonne réussite à ControlA».

 

Guy Levasseur
Guy Levasseur
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment