Suspect de vol qualifié, une arrestation qui a du ”mordant” à Drummondville

Suspect de vol qualifié, une arrestation qui a du ”mordant” à Drummondville
Arrestation © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La collaboration efficace des policiers, des citoyens et du Maître-Chien et de son fidèle compagnon, Hyke, ont permis l’arrestation d’un individu de 22 ans recherché par les enquêteurs de la MRC de Drummond

L’agente Jauvin, porte-parole de la Sûreté du Québec explique; vers 20h30, les policiers de la Sûreté du Québec ont reçu l’information que le suspect du vol qualifié survenu au cours de la nuit dernière sur le boulevard Lemire à Drummondville, se trouvait possiblement dans un commerce de restauration rapide situé sur le boulevard Saint-Joseph à Drummondville.

À l’arrivée des policiers, le suspect a pris la fuite à pied. Voyant l’individu prendre la fuite, les policiers se sont mis à la poursuite de l’individu qui avait une longueur d’avance sur eux. Les policiers ont rapidement fait appel au maître-chien et son fidèle compagnon Hyke, afin de tenter de remonter jusqu’au suspect en fuite.

Vaste périmètre bouclé et un travail efficace des policiers

Les policiers ont rapidement bouclé un périmètre de sécurité entre le boulevard Saint-Joseph et de Boucherville.

Plusieurs citoyens du quartier ont aperçu l’individu et informé les agents des directions prises par le suspect, orientant ainsi les recherches des agents. Le travail efficace du maître-chien, guidé par son compagnon, aura permis de localiser le suspect caché derrière un buisson. Celui-ci a tenté de résister à son arrestation allant même jusqu’à frapper le chien K9 en devoir. Le suspect a rapidement appris que l’animal spécialement entraîné avait du ”mordant” et du ‘’répondant’’ afin de calmer les ardeurs des suspects les plus récalcitrants. Le maître-chien a donc procédé à l’arrestation du suspect avec l’assistance de ses collègues qui participaient aux recherches de l’individu.

Infos juridiques

Présomption d’innocence

Le Vingt55 rappelle que toute personne accusée au criminel a droit et bénéficie de la présomption d’innocence jusqu’à la décision d’un juge au terme d’un processus judiciaire complet.

Le système pénal canadien repose sur un principe fondamental: toute personne accusée d’avoir commis une infraction est présumée innocente jusqu’à ce que la preuve de sa culpabilité soit établie hors de tout doute raisonnable devant un tribunal.

Comme une personne accusée d’un crime s’expose à de lourdes conséquences, la présomption d’innocence revêt une importance capitale. Ce droit est reconnu à l’article 11d) de la Charte canadienne des droits et libertés. La présomption d’innocence est un droit individuel qui exige que :

L’accusé n’a pas à prouver qu’il est innocent, sa culpabilité doit être établie par le poursuivant, par une preuve hors de tout doute raisonnable.

La charge de le prouver incombe à l’État, au Québec, il s’agit du Directeur des poursuites criminelles et pénales qui agit par l’entremise de ses procureurs aux poursuites criminelles et pénales.

Les poursuites criminelles doivent se dérouler conformément aux procédures légales et à l’équité.

Le suspect devrait comparaître demain au palais de justice de Drummondville

Le suspect âgé de 22 ans a été conduit par mesure préventive au centre hospitalier et sera interrogé par la suite au poste de police de la MRC de Drummond au cours de la nuit. L’individu pourrait faire face à des accusations de vol qualifié et d’entrave au travail des policiers.

Le Maître-Chien et de son fidèle compagnon @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon