Suspect numéro un – Le film de l’été inspiré de l’histoire vécue du Drummondvillois Alain Olivier

Suspect numéro un – Le film de l’été inspiré de l’histoire vécue du Drummondvillois Alain Olivier
Alain Olivier et le cinéaste Daniel Roby © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Vingt55 a rencontré Alain Olivier qui a inspiré le film ”Suspect no un ” réalisé par Daniel Roby, film tiré du récit de son emprisonnement alors qu’il fut arrêté et emprisonné en Thaïlande après une opération menée par les autorités canadiennes, opération qui a mal tourné et qui mena à l’emprisonnement du Drummondvillois
Thaï en 1989.

Entrevue avec Daniel Roby, Cinéaste et réalisateur du film Suspect numéro un @Crédit vidéo Eric Beaupré Vingt55

Entrevue avec Alain Olivier qui a inspiré le film Suspect numéro un @ Crédit vidéo Eric Beaupré Vingt55

Suspect Numéro un, le film Québécois très attendus n’a pas déçu et tient le public en haleine du début à la fin.

Tiré d’un fait vécu, l’histoire est inspirée par l’Affaire Alain Olivier, l’histoire est présentée en trois volet, l’opération policière qui a mal tourné, le complot mené par les autorités où un policier perd la vie alors que l’histoire est mise en évidence par le journaliste d’enquête Victor Malarek, mettra à jour l’histoire du Québécois emprisonné à tort durant 8 ans dans les prisons de la Thaïlande où il a lutté pour sa vie, santé et sa soif de faire connaitre lui aussi^, la vérité derrière cette histoire.

Inspiré d’une histoire vraie se déroulant en 1989, Target Number One suit trois histoires interconnectées. Un ex-héroïnomane est poussé par une fausse organisation criminelle dans une histoire d’importation d’héroïne de la Thaïlande vers le Canada.

Le réalisateur du Film Suspect no un, Daniel Roby a lui-même suivi le procès du Drummondvillois pour s’inspirer et réaliser le film qui se veut également un plaidoyer à la justice à travers un scénario qui fait réfléchir, tient en haleine et lève le voile sur des méthodes d’enquête et d’infiltration cautionnées par des instances Canadiennes dans un récit qui passe de la réalité du milieu de la drogue et de celle d’un Canadien incarcéré à tort pendant 8 ans.

Le film de l’été est présenté au Cinéma Capitol de Drummondville où le Vingt55 a eu le privilège de rencontrer Alain Oliver qui raconte lui-même son passage dans les prisons de la Thaïlande et apport important au Film à travers sa quête de faire connaître la vérité sur son histoire.

Daniel Roby raconte sans détours en entrevue, le travail et la réalisation de ce film inspiré par l’Affaire Alain Olivier, une réalisation qui l’a mené en présence du Drummondvillois, Antoine Olivier Pilon ,dans les prisons de la Thaïlande, pour recréer le plus fidèlement possible le récit qui a inspiré Suspect no 1, le film de l’été, à l’affiche aussi au Cinéma Capitol de Drummondvile et partout en province.

Photo du film SUSPECT NUMÉRO UN présenté au Cinéma Capitol de Drummondville et partout en province cet été @ Les Films Séville 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon