Suspecté de vol qualifié, Christopher Duchesne a comparu

Suspecté de vol qualifié, Christopher Duchesne a comparu
Christopher Duchesne © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Christopher Duchesne, 22 ans, a comparu au palais de justice de Drummondville. Le jeune homme qui a tenté de fuir lors de son arrestation, a été arrêté à la suite d’une cavale qui s’est soldée par son arrestation alors que le Maître-Chien et son fidèle compagnon, Hyke, l’ont débusqué alors qu’il se terrait derrière un buisson tentant d’échapper aux policiers.

 

Christopher Duchesne @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Une longue feuille de route, une première comparution.

Christopher Duchesne n’en est pas à ses premières infractions. Le jeune homme possède une longue feuille de route : possession de stupéfiants, trafic de méthamphétamine, voies de fait avec lésion corporelle, bris de conditions et de probation. Celui-ci a comparu une première fois aujourd’hui pour 10 chefs d’accusation relevant de précédentes accusations. La Couronne s’est opposée à sa remise en liberté. Duchesne reviendra devant le tribunal vendredi pour faire face à de nouveaux chefs d’accusation.

Une kyrielle de chefs d’accusation à prévoir pour l’accusé

Christopher Duchesne n’est pas au bout de ses peines, l’accusé est suspecté d’avoir commis un vol qualifié, de vol de véhicule, d’entrave au travail des policiers et, selon les informations obtenues par le Vingt55, des accusations de menaces de mort pourraient également s’ajouter aux nombreux chefs d’accusation au nouveau dossier toujours sous enquête.

Les policiers et enquêteurs de la Sûreté du Québec sont toujours à colliger la preuve et monter le dossier de l’accusé qui a été arrêté en soirée mardi.

Duchesne s’est désorganisé dans le tribunal

Insatisfait de voir un représentant des médias, l’accusé s’est désorganisé lors de son transfert au palais de justice. L’accusé a été rappelé à l’ordre par les policiers(ères) une première fois, celui-ci s’est également désorganisé dans le tribunal lors de sa brève comparution. L’honorable juge, Marie-Josée Ménard, a dû faire expulser l’accusé alors qu’il refusait obstinément de se conformer aux directives de la juge.

Christopher Duchesne doit revenir devant le tribunal vendredi 20 septembre pour la suite des procédures.

 

Infos juridiques

Présomption d’innocence

Le Vingt55 rappelle que toute personne accusée au criminel a droit et bénéficie de la présomption d’innocence jusqu’à la décision d’un juge au terme d’un processus judiciaire complet.

Le système pénal canadien repose sur un principe fondamental: toute personne accusée d’avoir commis une infraction est présumée innocente jusqu’à ce que la preuve de sa culpabilité soit établie hors de tout doute raisonnable devant un tribunal.

Comme une personne accusée d’un crime s’expose à de lourdes conséquences, la présomption d’innocence revêt une importance capitale. Ce droit est reconnu à l’article 11d) de la Charte canadienne des droits et libertés. La présomption d’innocence est un droit individuel qui stipule  que :

L’accusé n’a pas à prouver qu’il est innocent, sa culpabilité doit être établie par le poursuivant, par une preuve hors de tout doute raisonnable.

La charge de le prouver incombe à l’État, au Québec, il s’agit du Directeur des poursuites criminelles et pénales qui agit par l’entremise de ses procureurs aux poursuites criminelles et pénales.

Les poursuites criminelles doivent se dérouler conformément aux procédures légales et à l’équité.

Christopher Duchesne @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon