Un CF-18 et un hélicoptère CH-146 Griffon à l’Aéroport de Drummondville captivent la population

Un CF-18 et un hélicoptère CH-146 Griffon à l’Aéroport de Drummondville captivent la population
© Photo Éric Beaupré.

 © Photos Éric Beaupré.

DRUMMONDVILLE

En raison d’un spectacle aérien qui se tient à Victoriaville, les Drummondvillois accueillent pour la nuit, à l’Aéroport de Drummondville, un appareil CF-18 de l’Armée canadienne ce jeudi 16 août.  C’est l’endroit le plus près pour accueillir cet appareil, ce qui explique sa présence. Une belle occasion s’offrait donc au Drummondvillois de contempler ce matin le mystique appareil CF-18 de près et surtout, de le voir en vol au-dessus de Drummondville.

Au grand plaisir des résidents du secteur Saint-Nicéphore et de Drummondville

L’équipe de démonstration du CF-18 de l’Aviation royale canadienne et le pilote Stefan « Porcelain» Porteous, aux commandes de son CF-18, ont ravi les quelques centaines de personnes présentes sur le tarmac de l’Aéroport de Drummondville.

Celles-ci ont assisté à l’atterrissage du mystique CF-18. Cet appareil a fait rêver jeunes et moins jeunes du film Top Gun, en passant par les nombreux vidéos de prouesses aériennes effectuées par ce type d’appareil.

De plus, les Drummondvillois ont eu la chance de voir atterrir et approcher l’appareil sur le tarmac de l’Aéroport de Drummondville.

Un court séjour à Drummondville pour le CF-18

«L’appareil passera la nuit à Drummondville» explique Richard Sylvain directeur général de l’Aéroport de Drummondville.

«Nous avons la chance d’avoir des installations qui permettent à ce type d’appareils d’atterrir, autant au niveau de la sécurité que la longueur de piste, une première pour l’Aéroport de Drummondville qui accueille donc fièrement un premier avion de chasse CF-18 dans notre histoire de l’Aéroport et cela au grand plaisir des nombreux résidents de la grande région drummondvilloise.»

Images: Éric Beaupré.

Une rencontre avec le pilote du CF-18

Le pilote Stefan « Porcelain» Porteous rencontré par le Vingt55 était très heureux de l’accueil que les Drummondvillois lui ont réservé.

Ce dernier a également pris le temps de rencontrer les citoyens et de se faire prendre en photo près du CF-18. Le pilote a offert une entrevue à Sonia Collard, conseillère en communication à la SDED, présente pour l’événement, répondant aussi aux questions du public, échanges qui ont permis un contact privilégié avec les citoyens.

Un 2e appareil légendaire a fait son atterrissage

De plus, au même moment, un hélicoptère griffon en opération dans le secteur, a atterri quelques minutes après l’arrivée du CF-18, cela au grand bonheur et au plaisir des gens présents.

Toutefois, celui-ci est demeuré quelques minutes, le temps de fait le plein et permettre aux gens présents d’échanger aussi avec le pilote et le personnel militaire à bord et pour certains chanceux, de prendre place dans l’appareil, le temps de quelques photos.

Départ du CF-18 vendredi en avant midi

Le pilote Stefan « Porcelaine » Porteous poursuivra ses activités vers Victoriaville vendredi 17 août, où est présenté un spectacle.

Vous avez une nouvelle d’intérêt à partager ?


Si vous connaissez des hommes ou des femmes, des gens d’affaires de votre communauté, de votre quartier, qui méritent que l’on parle d’eux, faites-le nous savoir en nous faisant parvenir un texte avec les coordonnées des personnes concernées à nouvelles@vingt55.com  ou appelez la salle de nouvelles au 819 870-2930 poste 2 entre 9 h et 16 h.


 © VINGT55, MÉDIA WEB, CENTRE-DU-QUÉBEC


Tournée «Reste en contrôle»

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon