Un événement proposé par Tourisme Grands Événements fait bondir des propriétaires d’entreprises Drummondvillois

Un événement proposé par Tourisme Grands Événements fait bondir des propriétaires d’entreprises Drummondvillois
| © Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

La SDED tient compte des propos des gens d’affaires déçus

DRUMMONDVILLE

L’événement «Rendez-vous de la relâche» qui se tiendra au Centrexpo Cogeco et annoncé en grandes pompes par Tourisme Grands Événements pour la semaine de relâche, a fait bondir plusieurs propriétaires d’entreprises de Drummondville. «Une fête à laquelle les commerçants locaux spécialisés ne sont pas conviés.» La SDED réagit à la déception des gens d’affaires et promet une meilleure écoute.

L’incompréhension et surprise

Parc en Ciel, Laser Force, L’Escarpé, Drummond Parkour, Rubikcon qui en est à sa 2e édition et quelques autres commerçants, qui ont préféré garder l’anonymat, sont déçus par la direction de Tourisme Grands Événements, instigateur du Rendez-vous de la relâche.

«C’est l’incompréhension la plus totale» s’indigne la majorité des entreprises, qui ont décidé de prendre la parole et de dénoncer l’événement qui aura lieu au Centrexpo Cogeco Drummondville.

«C’est décevant. Nous avions bon nombre d’équipements, jeux et activités à proposer pour ce type d’activités. L’idée d’un tel événement est excellente, c’est une très belle initiative. Il aurait cependant été opportun qu’ils pensent «local» dans un premier temps», s’entendent à dire ces commerçants très déçus de cette situation.

C’est une première édition qui aurait pu et dû profiter aux commerçants locaux selon eux. Les propriétaires des entreprises nommées plus haut voient la semaine de relâche arriver à grands pas.

De son côté, Tourisme Grands Événements a préparé, dans le plus grand secret, un événement qui enlève une bonne partie de la clientèle prévue pour la semaine de relâche. Participer à ce qui a été organisé par l’organisme public aurait été une excellente chose pour ces gens qui ont investi temps et argent afin d’offrir aux Drummondvillois des équipements de qualité.

Pourtant… Aucune invitation de la part de Tourisme et Grands Événements

«C’est alors que nous préparions nos campagnes publicitaires et nos propositions pour la semaine de relâche, que nous avons appris avec stupéfaction que l’organisation de Tourisme Grands Événements de la SDED tenait un événement ici pour la relâche, sans même consulter les commerçants locaux.» s’indignent et dénoncent les gens d’affaires.

«Cette semaine est primordiale pour nous. La semaine de relâche nous permet d’offrir à la clientèle de Drummondville et régionale nos services et des activités via nos installations respectives et, surtout de nous faire découvrir et bonifier nos offres. L’événement proposé par Tourisme Grands Événements vient, de façon assez ordinaire disons-le, concurrencer un marché déjà restreint et difficile à rejoindre pour cette période cruciale», s’entendent à dire les commerçants extrêmement déçus de cette situation.

«Une compétition déloyale pour le marché local selon les gens d’affaires»

«L’organisation  Tourisme Grands Événements bénéficie d’argent, de ressources et de partenaires majeurs comme MicroBird et la Ville de Drummondville, avec des budgets perçus à même nos propres cotisations et taxes, pour publiciser leurs événements durant la semaine de relâche.  Cette organisation s’offre ainsi de façon exclusive des panneaux publicitaires de la ville, des campagnes publicitaires radio, dans certains médias et sur les réseaux sociaux», s’indignent ceux qui, toute l’année, tentent de préparer cette période importante.

«Nos budgets et tentatives de campagnes publicitaires, afin d’offrir des tarifs avantageux à la clientèle, deviennent peine perdue dans la marée offerte par l’organisation de Tourisme Grands Événements», font valoir les commerçants. Où est la promotion et l’espace réservé ou offert aux nouvelles et jeunes entreprises et aux centres d’activités d’ici?» questionnent-ils.

«Cette initiative de nous concurrencer directement à Drummondville, dans une période aussi cruciale, nous questionnent grandement sur les intérêts de Tourisme Grands Événements et sa direction. Nous sommes déçus du monopole et des privilèges que s’offre cette organisation.» font valoir les commerçants ignorés.

Un marché local et des initiatives locales qui peinent à prendre place

Pascal Bouffard est le responsable des communications de l’événement Rubikcon Drummond, événement annoncé il y a plusieurs mois, a tenté à plusieurs reprises d’obtenir du soutien et de l’aide de l’organisation Tourisme Grands Événements.

Ce fut une fin de non-recevoir la première année et cette année en 2019, lors d’une demande de visibilité, le directeur de Tourisme Grands Événements a répondu qu’il n’entendait pas non plus promouvoir ou soutenir d’une quelconque façon l’événement drummondvillois, en raison de la tenue de leur événement.

Des commerçants locaux déçus de l’attitude de l’organisation drummondvilloise

«Nous sommes de jeunes entreprises. Pour la plupart, avec de la saine compétition, nous pouvons tous faire avec. Par contre quand une organisation drummondvilloise comme Tourisme Grands Événements prend le monopole secrètement et ne prend pas la peine de nous informer ou nous solliciter, nous leurs membres, pour les mêmes types d’activités offerts localement, c’est à rien ni comprendre» dénoncent-ils

Des propositions et solutions d’ici par les commerçants locaux

L’un des centres d’activités a tenté d’obtenir un droit d’accès à l’événement.

«Il a fallu que j’offre mes services à rabais pour y arriver! Comment se fait-il que les centres d’activités de l’extérieur, eux, n’ont pas à offrir leurs activités au rabais et que nous, nous devrions le faire?»

À la suite de certains commentaires et mécontentements, l’organisation de la SDED a invité le 18 février par courriel les commerçants à lui faire parvenir leurs événements par écrit, afin de les ajouter à la page web de Tourisme Grands Événements.

Une initiative qui arrive trop peu trop tard et qui cache de toute évidence un malaise selon l’avis de certains commerçants.

«Que Tourisme Grands Événements tienne un événement et invite des commerçants extérieurs est une chose clame les commerçants Drummondvillois. Toutefois, nous aurions pu offrir des installations mobiles de chacune de nos activités locales, lors de leur événement. Et la direction de Tourisme Grands Événements aurait pu bonifier l’événement de nouvelles activités, une décision qui aurait été en toute logique profitable et équitable pour tous

La SDED et Tourisme Grands Événements réagissent

Par un bref communiqué, la SDED et Tourisme Grands Événements s’expliquent concernant ce dossier: «Nous avons le soucis de faire rouler le Centrexpo dans les moments les moins achalandés de l’année. Et les activités que nous offrons nous ont souvent été demandées par la population. Nous prenons bien sûr en note les réactions des commerçants et nous aurons une conversation avec le milieu pour l’organisation d’un prochain événement.»

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon