Un nouveau programme d’électromécanique voit le jour à Drummondville grâce à la collaboration de CSDC et SDED

Un nouveau programme d’électromécanique voit le jour à Drummondville grâce à la collaboration de CSDC et SDED
Lucien Maltais, directeur général de la Commission scolaire des Chênes; Julie Biron, directrice secteur – Attraction et développement de la main-d’œuvre à la Société de développement économique de Drummondville; Sophie Tousignant, directrice de la formation professionnelle au Centre de formation professionnelle Paul-Rousseau, et Annie Philion, conseillère en ressources humaines chez Soucy International. © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Un nouveau programme voit le jour au Centre de formation professionnelle Paul-Rousseau (CFPPR) Soucieux d’offrir une variété de formations intéressantes, le CFPPR, en collaboration avec la SDED, proposera, dès l’automne 2020, le DEP d’électromécanique. Celui-ci comprend des stages intensifs rémunérés en milieu de travail.

Programme d’électromécanique collaboration de CSDC et SDED © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Cette nouvelle formation contribuera assurément à répondre à un besoin criant des entreprises de la région.  En effet, Sophie Tousignant, directrice des services éducatifs à la formation professionnelle de la Commission scolaire des Chênes (CSDC) met en lumière la nécessité d’appuyer l’offre sur une demande concrète.

« Pour obtenir l’autorisation du ministère dans le but d’offrir un nouveau programme, nous devions déposer une demande avec l’analyse des besoins des entreprises de notre territoire.  Pour électromécanique, cette demande fut amorcée il y a cinq ans au ministère, avec l’appui de la Commission scolaire des Bois-Francs. Nous avons enfin reçu l’autorisation d’offrir une cohorte d’ici juin 2021 », précise-t-elle.  

La Société de développement économique de Drummondville (SDED) effectue un travail remarquable en ce qui a trait au recrutement d’électromécaniciennes et d’électromécaniciens avec les entreprises.  Cette corporation est vite devenue une partenaire essentielle à la mise en place de ce programme en mobilisant les entreprises autour d’un projet novateur. Cette collaboration naturelle permettra également d’expérimenter le recrutement d’étudiants étrangers français s’il arrivait que des places demeurent vacantes.

Espace fier partenaire Vingt55 : Mikes Drummondville, commander en ligne ici

L’événement ‘Créez votre Duetto’ est de retour chez Mikes à Drummondville !

À cet effet, Julie Biron, directrice du secteur Attraction et développement de la main-d’œuvre à la SDED, rappelle que le volet «Développement» était primordial pour les entreprises lors de la mise en place du comité main-d’œuvre en 2018 et qu’il avait été intégré dès le départ dans le plan d’action de la SDED.

«La SDED a réuni des entreprises motivées qui sont devenues de véritables partenaires grâce à un solide engagement. Pour elles, ce programme répond à un besoin très important et toujours croissant. Nous souhaitons également expérimenter le recrutement d’étudiants français afin d’assurer le démarrage du projet. Nous avons les contacts, mais aussi l’expertise en ce qui a trait à l’obtention des permis d’études, ce qui facilitera grandement les démarches», fait-elle valoir.

C’est ainsi que des personnes clés comme Annie Phillion du Service des ressources humaines chez Soucy International, voient un intérêt marqué pour cette formation offerte à Drummondville.

«Pour plusieurs futurs élèves, il est difficile de se déplacer à l’extérieur de la région pour étudier. C’est donc avec fierté que nous participons à ce projet, car nous avons à cœur de faciliter l’accessibilité à la formation. De plus, ces électromécaniciens deviendront des personnes essentielles à la continuité et au bon développement de nos entreprises locales.»

Pourquoi recruter à l’international?

En vertu de ce projet, Julie Biron et Sophie Tousignant expliquent qu’elles souhaitent solidifier les bases de collaboration actuelles avec la France afin de recruter des élèves pouvant pourvoir à des postes pour des métiers en demande au sein des entreprises de la MRC de Drummond. Depuis plusieurs années, la SDED organise et dirige des missions économiques avec les entreprises d’ici. Riche de cette expertise, ce recrutement à l’étranger auprès de personnes souhaitant se former au Québec contribuera à augmenter le nombre d’élèves dans les programmes pour lesquels on constate une baisse importante de finissants. En proposant un projet en alternance travail-études, la rétention des étudiants sera favorisée à long terme et permettra une meilleure intégration dans la communauté.

Une formation concrète des plus attrayantes 

La nouveauté vient également avec l’offre de formation en DUAL (alternance travail-études). Avec la collaboration des entreprises, les élèves seront formés au CFP Paul-Rousseau, mais également en entreprises. Sur les 1800 heures du programme, 720 heures se dérouleront sur les lieux de travail. Toutes ces heures seront rémunérées par l’entreprise qui les accueillera et représenteront, pour chaque élève, un revenu totalisant quelque 10 000 $. 

Une fois de plus, la force d’un réseau bien établi, ici, à Drummondville trouve tout son sens dans de tels projets novateurs. Une fois de plus, la SDED, la CSDC, par le biais du CFPPR, en collaboration avec plusieurs employeurs de la région, s’unissent pour offrir aux futurs élèves d’évoluer dans un environnement propice au développement d’une carrière et à la création d’un sentiment d’appartenance envers la ville de Drummondville et sa région.

Programme d’électromécanique collaboration de CSDC et SDED © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Grâce à votre-emploi.ca, trouvez des opportunités d’emplois et de carrières !
Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon