Un succès sans précédent pour LES IMPATIENTS

Un succès sans précédent pour LES IMPATIENTS
Manon Gauthier, présidente d’honneur de l’événement et Frédéric Palardy, directeur général des Impatients. © Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La toute première édition virtuelle de Parle-moi d’amour Montréal qui s’est déroulée via la plateforme macause.com du 15 au 29 octobre a connu un succès sans précédent. Grâce à la vente en ligne de 336 œuvres de participant×e×s aux ateliers des Impatients, d’artistes de renom et des dons de collections privées, en plus du généreux soutien de fondations familiales et d’entreprises, l’événement aura permis d’amasser la somme inégalée de 300 000 $.

« Je suis si fière du résultat et si reconnaissante de l’engagement de chacun envers la cause des Impatients, qui témoigne du pouvoir de l’expression artistique dans le mieux-être de nos communautés. Plus que jamais, la santé mentale doit être au cœur de nos préoccupations et de nos discussions. Grâce à la mobilisation de partenaires, des membres du comité d’honneur et d’ami×e×s des Impatients, au dynamisme de l’équipe en place et à la vitalité déployée sur les réseaux sociaux et dans les médias, cette nouvelle formule nous a prouvé que tout est possible quand on se mobilise et regarde dans la même direction. » de souligner Manon Gauthier, présidente d’honneur de l’événement et directrice générale de la Fondation Jean Paul Riopelle.

Depuis la mise en place des mesures sanitaires en mars, les responsables des ateliers d’art ont maintenu un contact (téléphonique ou virtuel) avec leurs participant×e×s. Afin de briser l’isolement, de stimuler la créativité et de mettre de la couleur dans une période bien triste, des ensembles de matériel artistique leur ont été livrés. Ainsi, plus de 850 personnes ayant des problèmes de santé mentale ont continué d’avoir accès aux ateliers de création habituellement offerts par l’organisme dans 17 lieux à travers la province. En septembre, le retour en ateliers s’est enfin fait, dans le respect des consignes sanitaires émises par la santé publique

Espace fier partenaire Vingt55 : Centraide Centre-du-Québec Face aux enjeux locaux ne soyons  #jamaisIndifférents

« Depuis le début de la pandémie, on assiste à une recrudescence de personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, autant chez les jeunes, les gens d’affaires que chez les personnes âgées. Le sujet de la santé mentale s’inscrit plus que jamais comme une priorité dans notre système de santé. Une société qui se soucie de sa santé mentale et qui fait une place à l’art est une société en meilleure santé », rappelle Frédéric Palardy, le directeur général de l’organisme.

La nouvelle formule virtuelle a permis de rejoindre les Québécois de partout à travers la province. Plus de 3 500 personnes ont visité l’exposition virtuelle ! C’est dire qu’autant de personnes ont contribué à démystifier la santé mentale et à valoriser l’art de nos participant×e×s.

Les sommes amassées assurent le maintien des activités des Impatients. Elles offrent aussi l’espoir de réduire les listes d’attentes et de développer de nouveaux projets permettant de faire profiter des bienfaits thérapeutiques de l’art à encore plus de personnes.

Un merci tout spécial aux 176 artistes professionnel×le×s et donateur×trice×s qui ont offert une œuvre et qui ont à cœur la cause des Impatients. Une série de vidéos mettant en vedette ces généreux artistes et donateur×trice×s peuvent être visionnées sur la page Vimeo des Impatients. Merci également aux porte-paroles, James Hyndman et Krystie-Ann Caron, aux artistes parrain et marraine, Mathieu Beauséjour et Dominique Blain, à la présidente d’honneur, Manon Gauthier et aux membres du comité d’honneur.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon